Gay Pride : entre fête et revendications

Gay Pride : entre fête et revendicationsDes milliers de personnes ont défilé dans les rues de Paris ce samedi 27 juin, à l’occasion de la Gay Pride, également appelée Marche des fiertés.

« Malgré que le mariage soit passé, malgré que d’autres lois vont sans doute passer, il faut être là parce que rien n’est encore fini », confie un participant de la marche.

Deux ans après l’adoption du mariage pour tous, l’heure est de nouveau à la mobilisation autour d’autres combats, comme celui de la procréation médicalement assistée.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Des milliers de décibels crachés par les sonos, des ballons et drapeaux arc-en-ciel flottant, des costumes extravagants, l’ambiance… Et le mot d’ordre 2015 : « Multiples et indivisibles ». « On est là pour faire la fête », résume en dansant Amandine, 23 ans, en short et soutien-gorge. « Pour célébrer la victoire du mariage pour tous deux ans après.

Des milliers de décibels crachés par les sonos, des ballons et drapeaux arc-en-ciel flottant, des costumes extravagants, l’ambiance… Et le mot d’ordre 2015 : « Multiples et indivisibles ». « On est là pour faire la fête », résume en dansant Amandine, 23 ans, en short et soutien-gorge. « Pour célébrer la victoire du mariage pour tous deux ans après.

La Gay Pride, rebaptisée Marche des Fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans (LGBT), s’est tenue sous le soleil de ce samedi après-midi à Paris.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Des milliers de participants aux Gay Pride de Santiago et Me… (Belga) Des dizaines de milliers de personnes ont participé samedi aux Gay Pride de Santiago du Chili et Mexico, au lendemain de la légalisation du mariage homosexuel aux Etats-Unis, une mesure déjà approuvée dans plusieurs pays d’Amérique latine. A Santiago, 50. 000 manifestants ont défilé en musique et en dansant jusqu’au siège du gouvernement, pour « demander la création d’un ministère pour la Diversité et le mariage égalitaire », ont indiqué les organisateurs.

Plusieurs pays d’Amérique ont déjà avancé dans ce domaine: au Chili, le Parlement a approuvé en janvier une loi d’unions civiles ou de fait, accessibles aux couples homosexuels, comme l’ont fait avant lui la Colombie et l’Équateur, tandis que le mariage homosexuel est déjà une réalité en Argentine, au Brésil et en Uruguay. Lavenir. net en page d’accueil de votre navigateur  Comment faire ?

Dans un communiqué, le Mouvement d’intégration et de libération homosexuelles (Movilh) a également réclamé « une loi d’identité de genre qui permette aux personnes transexuelles de changer légalement leur nom et leur sexe avec une procédure administrative facile et rapide, sans bureaucratie ». A Mexico, 5. 000 personnes ont manifesté, selon la police, là aussi dans une ambiance festive, mêlant chars colorés, déguisements joyeux et pancartes exigeant « les mêmes droits pour les lesbiennes et les homosexuels ».

Lire la suite sur www.lavenir.net…

Cette année, deux ans après le mariage pour tous, l’interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter- LGBT) entendait “porter de nouveaux combats”.  Il y a eu une victoire mais elle n’est pas suffisante”, avait dit Nicolas Rividi, porte-parole de l’inter-LGBT. “Le mariage pour tous nous a demandé beaucoup d’énergie mais il y a de nouveaux combats à porter, sur la PMA ou le droit des trans à changer d’état civil”.  “Où sont passées les promesses de 2012?

Mesure d’audience ROI statistique webanalytics par – Accueil – Cqfs – Edtios – Société – Politique – Economie – Art & Culture – Initiatives Locales – Brèves – Ici, AIlleurs – We Like That ! – Météo – Météo Cyclonique – Horaires des avions – Numéros Utiles – Petites Annonces avec Cyphoma – Annuaire téléphonique TELEDOM – Horoscope – L'île de Saint-Martin – Bestway. fr – Sxmradio. info – windyreef.

La foule, très jeune, s’est ensuite engouffrée derrière les camions sonos, le cortège démarrant au son d’un remix de “I feel love”, reprise de l’icône disco et gay Donna Summer par le groupe gay britannique des années 1980 Bronski Beat et Marc Almond.

Lire la suite sur www.sxminfo.fr…

Des dizaines de milliers d’Italiens ont défilé samedi après-midi dans les rues de Milan, Turin et Palerme lors de la Gay Pride, pour demander que soient enfin reconnues les unions entre homosexuels.

Enfin, à Palerme, une foule colorée – «au moins 50. 000 personnes» selon les organisateurs – a envahi les rues du chef-lieu de la Sicile, derrière une banderole réclamant des «espaces de liberté/espaces de révoltes». Faites de sudinfo. be la page d’accueil de votre navigateur. C’est facile. Cliquez-ici.

A Turin, ils étaient des milliers selon les organisateurs, dont là aussi le maire de la ville, Piero Fassino (Parti démocrate), à défiler dans les rues de la capitale piémontaise, avec comme slogan en forme de clin d’oeil «Orgueil et Préjugés».

Lire la suite sur www.sudinfo.be…

Au lendemain de la légalisation du mariage gay aux Etats-Unis, des centaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Paris, Berlin, Dublin ou encore Milan lors de la Gay Pride.

Des dizaines de milliers d’Italiens ont aussi défilé samedi après-midi dans les rues de Milan, Turin et Palerme lors de la Gay Pride, pour demander que soient enfin reconnues les unions entre homosexuels.

A Dublin, un mois après l’autorisation du mariage homosexuel dans le pays par voie référendaire, des dizaines de milliers d’Irlandais ont participé à la parade.

Lire la suite sur www.rts.ch…