François Bayrou renvoyé au tribunal dans un procès pour diffamation

2

L’affaire remonte au 28 septembre 2015, lorsque le maire de Pau avait critiqué l’association El Sistema France pendant un conseil communautaire de Pau-Pyrénées.

Le nouveau ministre de la justice a été convoqué, vendredi 19 mai, à un procès pour diffamation fixé au 10 janvier 2019 devant la 17e chambre correctionnelle de Paris.

L’association à but non lucratif s’inspire du programme d’éducation musicale El Sistema, développé au Venezuela en 1975, qui propose l’apprentissage de la musique classique comme un outil d’inclusion sociale à destination d’enfants défavorisés.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Un ministre de la Justice mis en examen… Le garde des Sceaux nouvellement nommé, François Bayrou, aura lui-même affaire à la justice à l’occasion d’un procès pour diffamation qui a été fixé vendredi au 10 janvier 2019 devant la 17e chambre correctionnelle de Paris.

EDEN School Publicité
EDEN School L'école digitale et numérique des 14/18 ans en rupture scolaire

>> A lire aussi : Gouvernement: François Bayrou, la revanche de l’éternel 3e homme qui devient ministre de la Justice
Depuis décembre 2015, François Bayrou est visé par une plainte en diffamation en tant que président du conseil communautaire Pau-Pyrénées.

François Bayrou n’a pas besoin de se rendre au tribunal ce vendredi, seuls les avocats seront présents pour les détails techniques.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

En pleine séance du Conseil communautaire à Pau-Béarn-Pyrénées, François Bayrou met en cause le fonctionnement d’El Sistema France, une association d’aide sociale aux enfants et aux jeunes en difficultés.

Visé par une plainte en diffamation en décembre 2015, François Bayrou a finalement été mis en examen en novembre 2016.

En déplacement à Pau, le ministre a maintenu vendredi ses accusations devant quelques journalistes: « C’est une association qui a essayé de se faire verser de l’argent par la ville alors qu’elle n’a rien fait pour nous.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

François Bayrou à Pau Le garde des Sceaux s’exprime sur sa venue à Pau dont il est encore le maire.

François Bayrou reste le maire de Pau pour quelques semaines, selon le souhait du Président de la République et il a voulu envoyer un message aux Palois, les rassurer.

Le tout nouveau garde des Sceaux »M. Bayrou sera présent » lors du procès pour diffamation qui a été fixé au 10 janvier 2019 devant la 17e chambre correctionnelle de Paris.

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

C’est un chantier colossal qui attend le ministre de la Justice et son cabinet chargés par le président Macron de porter sur les fonts baptismaux la première loi du quinquennat sur « la moralisation de la vie politique ».

Nommé à la Place Vendôme, François Bayrou ayant annoncé qu’il se mettrait immédiatement au travail sur ce sujet après son entrée en fonction avec, pour objectif, de présenter un projet de loi avant les législatives, la constitution de son cabinet était donc prioritaire.

Édouard Geffray, 38 ans, maître des requêtes au Conseil d’État, a été nommé ce matin directeur de cabinet du garde des Sceaux.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Mais François Bayrou, visé depuis début 2015 par une plainte en tant que président du conseil communautaire Pau-Pyrénées, aura bel et bien affaire lui-même à la justice pour une banale affaire de diffamation publique.

Ce dernier avait estimé, le 3 avril dernier, par une ordonnance de renvoi, qu’il y aurait donc bien un procès.

Maire de Pau, le patron du MoDem est aussi président du conseil communautaire, dont il préside ce jour-là l’assemblée.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Le nouveau ministre de la Justice François Bayrou s’est entouré de fidèles, mais aussi de spécialistes du numérique et des questions de moralisation de la vie publique pour former son cabinet, a annoncé ce vendredi son entourage.Des experts en informatiqueEdouard Geffray, secrétaire général de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), a été nommé directeur de cabinet.

Ancien procureur à Compiègne, il a également été directeur de l’Ecole nationale des greffes, et responsable d’un gigantesque projet informatique : la mise en place du système Cassiopée pour la saisie, l’enregistrement et le traitement des dossiers de la justice pénale.Stéphane Hardouin était en poste depuis l’an dernier dans l’administration la plus influente du ministère, la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG).

Avec le DGS de la mairie de PauFrançois Bayrou a par ailleurs choisi un proche, Pierre-Emmanuel Portheret, 46 ans, ancien secrétaire général de la préfecture du Morbihan, comme chef de cabinet.

Lire la suite sur www.sudouest.fr…

Le nouveau garde des Sceaux François Bayrou est mis en examen depuis novembre 2016 pour « diffamation publique » et la date de son procès – auquel il ne sera pas tenu d’assister – a été fixée ce vendredi à 14 heures devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, révèle RTL.

«M. Bayrou sera présent», a indiqué son avocat Mario Stasi à nos confrères du Parisien.

Les propos visés par la plainte remontent à septembre 2015: en pleine séance publique du Conseil communautaire à Pau-Béarn-Pyrénées, le maire de Pau avait mis en doute l’honnêteté et le fonctionnement de l’association El Sistema France, qui aide les enfants défavorisés en leur apprenant la musique classique et qui recherchait des subventions.

Lire la suite sur www.ledauphine.com…