FIFA : Platini peut encore être candidat, si la commission électorale ne s'y oppose pas

Suspendu 90 jours par la commission d’éthique de la FIFA, Michel Platini peut encore se présenter à la présidence de l’instance.

S’il va devoir ménager ses soutiens, Michel Platini va désormais patienter quelques semaines avant de savoir s’il pourra ou non être candidat à la succession de Sepp Blatter à la tête de la FIFA.

Suspendu 90 jours, Michel Platini n’a pas encore (totalement) perdu la partie et peut toujours devenir, le 26 février prochain, le 9e président de l’histoire de la FIFA.

Lire la suite sur www.eurosport.fr…

L’ancienne star de la Juventus a ainsi «adressé» jeudi matin «les lettres de soutien requises pour pouvoir déposer (s)a candidature à la présidence de la Fifa».  Le Français qui peut théoriquement contester sa suspension devant la commission de recours de la Fifa puis devant le Tribunal arbitral du sport, devra en tout état de cause surmonter un autre obstacle: celui de la commission électorale de la Fifa qui a le pouvoir de déclarer inéligible un candidat en vertu de plusieurs critères, dont celui de l’intégrité.

La commission d’éthique de la Fifa, longtemps soupçonnée d’être aux ordres de Blatter, vient en effet de suspendre les deux hommes pour 90 jours période pendant laquelle «les personnalités citées sont bannies de toute activité liée au football que ce soit sur le plan national ou international».

La décision de la commission d'éthique de la Fédération internationale de le suspendre 90 jours pourrait l'empêcher de briguer la succession de Blatter, lui aussi suspendu, à la tête de l'institution.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Dans un documentaire diffusé par la chaîne allemande ARD, la lanceuse d’alerte Phaedra Almajid, ancienne membre du comité de candidature du Qatar, avait accusé nommément Anouma mais aussi le Nigérian Amos Adamu et… Issa Hayatou (encore et toujours lui ! ) d’avoir touché chacun un million et demi de dollars en échange d’un vote en faveur du Qatar lors de l’attribution de la Coupe du monde 2022.

Suite à la suspension de Sepp Blatter par la Commission d’éthique, le Camerounais, vice-président du comité exécutif de la FIFA et président de la Confédération africaine (CAF), se retrouve bombardé président intérimaire de la FIFA.

Les choses se sont même aggravées : comme Sepp Blatter à la tête de la FIFA, Issa Hayatou a fait évoluer les règles à son avantage, au point d’exercer aujourd’hui un pouvoir absolu.

Lire la suite sur www.football365.fr…

Quelques minutes avant le verdict du comité d’éthique, Platini avait publié un communiqué pour dénoncer les rumeurs faisant état de sa suspension. "La portée de cette information est d’une incontestable gravité ; elle l’est d’autant plus qu’elle émane apparemment d’une source officielle de la FIFA, alors même que la commission d’éthique, censée agir en toute indépendance, n’a pas encore rendu sa décision, pouvait-on y lire.  Insidieuse dans sa nature et inacceptable dans son procédé, cette fuite délibérée vise ni plus ni moins à porter atteinte à mon image.  (… ) Si les intentions prêtées à la chambre d’instruction de la commission d’éthique de la FIFA venaient à se confirmer, je ne ménagerai pas mes efforts pour que la vérité s’impose.  Que personne ne doute de ma volonté déterminée à atteindre cet objectif.

Lille 2-0 Montpellier Lyon 1-0 Reims Angers 1-0 Bastia Troyes 0-1 Guingamp GFC Ajaccio 2-2 Toulouse Monaco 1-1 Rennes Caen 1-0 Saint-Etienne Lorient 3-2 Bordeaux PSG 2-1 Marseille Nice Parier? Monaco Parier? Lyon Bastia Parier?

GFC Ajaccio Guingamp Parier? Lille Nantes Parier? Troyes Reims Parier? Caen Toulouse Parier? Angers Marseille Parier? Lorient Bordeaux Parier?

Lire la suite sur www.sports.fr…

La suspension provisoire de Sepp Blatter et Michel Platini de toute activité liée au football au niveau national et international prend effet immédiatement.  Elle peut encore être prolongée de 45 jours au maximum, précise la commission d’éthique.  Les deux hommes font l’objet d’une enquête de la justice suisse sur un « paiement déloyal » de 1,8 million d’euros, versé par la Fifa à Michel Platini en février 2011. • La candidature de Michel Platini n’est pas automatiquement écartée après sa suspension, a précisé le porte-parole de la commission d’éthique, jeudi.  « Cette question n’est pas pour le comité d’éthique mais pour la commission électorale de la Fifa, qui sera chargée d’en étudier la validité », a expliqué Andreas Bantel. • La Fifa nomme un président par intérim.  Le Camerounais Issa Hayatou, patron du football africain, a été désigné jeudi président par intérim de la Fifa, après la suspension de Sepp Blatter.  « Pour une durée de 90 jours, Joseph Blatter n’a pas le droit de représenter la Fifa de quelque manière que ce soit ni d’agir en son nom », rappelle l’instance international du football. 14h58 : @Michel Non, il va être remplacé le temps de sa suspension.

Nous avons rencontré Erika, salariée d’Air France, filmée lundi en train d’invectiver des responsables de la compagnie aérienne. 14h15 : Après la suspension de Sepp Blatter pendant 90 jours, le patron du foot africain Issa Hayatou est désigné président par intérim de la Fifa. 13h39 : « Cette question [de la candidature de Michel Platini], n’est pas pour le comité d’éthique, mais pour la commission électorale de la Fifa, qui sera chargée d’en étudier la validité » si candidature il y a, explique Andreas Bantel, porte-parole de la commission d’éthique. 13h26 : La suspension de 90 jours du président de l’UEFA, Michel Platini, n’écarte pas de facto sa candidature à la présidence de l’instance suprême du foot, précise le porte-parole de la commission d’éthique de la Fifa. 13h14 : La candidature de Michel Platini n’est pas automatiquement écartée.

Ancien milieu de Bilbao et de l’équipe nationale espagnole, il pourrait pourtant lui aussi être prochainement éclaboussé par une affaire puisque selon le journal, il serait visé par une enquête du comité d’éthique concernant la candidature commune Espagne-Portugal à l’organisation du Mondial 2018. 14h58 : Bonjour, est ce que Platini peut rester à la tête de l’UEFA durant sa suspension ? 14h47 : Joseph Blatter estime que la Commission d’éthique de la Fifa « n’a pas respecté » ses propres règles en lui infligeant une suspension de 90 jours au président sans l’entendre au préalable.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

« Cette sanction me parait extrêmement hâtive », a réagi Noël Le Graet au micro d’Europe 1, avant de souligner que « franchement, Platini est l’homme de la situation ».

La candidature de Michel Platini au poste de président de la Fifa est-elle compromise par cette sanction ? « Sa candidature… il ne faut pas déclarer qu’il n’est plus candidat.

INTERVIEW – Le président de la FFF a jugé la sanction infligée jeudi par la Fifa à Michel Platini « hâtive », avant de prendre la défense de l’actuel président de l’UEFA.

Lire la suite sur www.europe1.fr…