FIFA : L'élection d'Infantino, une victoire pour les Etats-Unis

Le plus surprenant est peut-être qu’on ait été surpris à ce point, Gianni Infantino le premier, lorsque Issa Hayatou annonça que, dès le second tour de scrutin, le chauve le plus célèbre du football mondial avait reçu l’aval de la majorité des 205 fédérations ayant participé au vote, le Koweït et l’Indonésie s’étant vu refuser le droit de se joindre à la fête dans des circonstances pour le moins bizarres (*).

Mais tout cela n’explique toujours pas comment une FIFA qui aurait réélu Sepp Blatter par acclamation s’il s’était représenté a pu choisir un aparatchik que les maux du football non-européen ne semblaient pas préoccuper plus que cela avant que le destin frappe à sa porte.

Soccer des Etats-Unis, président de leur fédération depuis 2006, membre du Comité Exécutif de la FIFA depuis 2013, qui vota en faveur de Prince Ali au premier tour, mais avec l’objectif d’ouvrir la voie à Infantino au second.

Lire la suite sur www.eurosport.fr…

Some big former FIFA World Cup stars were at the Home of FIFA today, to play a football match with staff, organised by new President, Gianni Infantino. Who do you recognise?  À Zürich, le nouveau président a donc voulu débuter son mandat par une bonne image et des sourires, afin de redorer le blason de la Fifa.  Le premier gros dossier d’Infantino concernera l’attribution du Mondial 2026, dont le vote est prévu dans un an.

Le nouveau président de la Fifa, qui avait affirmé sur le ton de la plaisanterie qu’il fallait « interdire à Gianni Infantino de jouer au football », a rechaussé les crampons lundi. À l’occasion d’un match amical entre employés de la Fifa et des invités de marque, comme Deco, Luis Figo, Michel Salgado, Carles Puyol ou le (jeune) retraité Robert Pires.

Le tout nouveau président de la Fifa, Gianni Infantino, a chaussé les crampons lundi en Suisse, à l'occasion d'un match amical avec des invités de prestige. À peine élu, Gianni Infantino a déjà dérogé à l’une de ses promesses de campagne !

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Nice 0-2 Bastia Montpellier 3-0 Lille Guingamp 2-2 Angers Troyes 0-1 Lorient Reims 4-1 Bordeaux Toulouse 1-2 Rennes Nantes 0-0 Monaco Saint-Etienne 1-2 Caen Lyon 2-1 PSG GFC Ajaccio Parier? Caen Parier? Monaco PSG Parier?

Un bonus de 100€ est offert à tout nouveau joueur : profitez-en pour parier sur le sport (football, tennis, rugby, basket), sur la compétition et le match de votre choix !

Lorient Marseille Parier? Toulouse Rennes Parier? Nantes Lyon Parier? Ajaccio Parier? Paris FC Auxerre Parier?

Lire la suite sur www.sports.fr…

Quatre candidats se sont présentés devant les 207 représentants des fédérations (le Koweit et l’Indonésie étant suspendus de vote) : Jérôme Champagne, diplomate français et ancien dirigeant de la FIFA (conseiller, secrétaire adjoint, délégué du président), le prince Ali ben Al Hussein, président de la fédération jordanienne de football, Gianni Infantino secrétaire général de l’UEFA et le cheikh Salman, président de la Confédération asiatique de football (AFC).

Chacun disposant d’un réseau de soutien, les rapports de force ont mis en avant deux favoris : Infantino soutenu officiellement par les confédérations européenne (53 membres) et sud-américaine (10 membres) et Salman qui pouvait compter sur la majorité des voix de la confédération asiatique (46 membres) dont il est le président et de la confédération africaine (54 membres).

Cette charge menée par l’appareil policier et judiciaire américain, qui a également vu l’arrestation de sept hauts responsables de la FIFA en mai 2015, fait notamment suite à la non-obtention par les Etats-Unis de la Coupe du Monde 2022, au profit du Qatar, ce même Qatar qui avait reçu les votes de Blatter et Platini.

Lire la suite sur les-yeux-du-monde.fr…

Coutumier des sorties fracassantes, Maurizio Zamparini, président de Palerme, a profité de l’élection de Gianni Infantino à la tête de la Fifa vendredi, pour agrémenter son tableau de chasse. « Le système ne change pas et le nouveau président de la Fifa, le chef des bureaucrates Infantino, en fait partie depuis le début, a lancé Zamparini au micro de la radio italienne Radio Bruno.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Trois jours après son arrivée à la tête de la Fifa, Gianni Infantino, s’est fait allumer par Maurizio Zamparini.

Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com…

Davantage connu pour utiliser un nombre incalculable d’entraîneurs, Maurizio Zamparini, le président de Palerme, vient de s’attaquer à Gianni Infantino, le successeur de Sepp Blatter à la tête de la FIFA. « S’ils l’ont élu, c’est juste parce qu’il a acheté plus de voix que le cheikh (Salman), a expliqué le boss de l’actuel dix-septième de Serie A au micro de Radio Bruno.

Nous devons aussi avoir du respect, le conquérir par le travail et faire en sorte qu’à nouveau on puisse se concentrer sur ce magnifique sport qu’est le football.

Je tiens à remercier les autres candidats, c’était une belle compétition et un vrai signe de démocratie.

Lire la suite sur www.football365.fr…

En poursuivant votre navigation sur vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêts. 15:50 : Championnat d’Italie Série B. 29e journée. À peine élu, Gianni Infantino a déjà manqué à l’une de ses promesses. «Interdire à Gianni Infantino de jouer au football », comme il l’avait confié à L’Équipe, sur le ton de la plaisanterie, avant de devenir le patron de la Fédération internationale.

Deco, Luis Figo, Michel Salgado, Carles Puyol, Andrei Chevtchenko, Robert Pires, Clarence Seedorf, Paolo Maldini ou encore Fabio Cannavaro étaient présents pour ce match qui a opposé des équipes mixtes.

Le nouveau président de la FIFA a participé ce lundi à un match réunissant d’anciennes stars du football sur un des terrains du siège de la FIFA.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…