Face aux protestations, Cantat renonce aux festivals mais invoque son « droit à la réinsertion »

Indésirable: Bertrand Cantat, qui fait face à une contestation grandissante pour ses concerts, 15 ans après la mort sous ses coups de Marie Trintignant, renonce à se produire dans les festivals d’été, « pour mettre fin à toutes les polémiques » tout en invoquant son « droit à la réinsertion ».

Les concerts déjà assurés depuis le début du mois n’ont pas été contestés par les municipalités-hôtes, contrairement à sa présence annoncée ces dernières semaines dans plusieurs festivals estivaux.

Suffisamment pour que deux d’entre-eux décident de le déprogrammer: « Les Escales » à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) dont le maire PS, David Samzun, avait exprimé sa « désapprobation » dans une lettre aux organisateurs, et l’Ardèche Luna Festival en raison de « manifestations et désistements de certains festivaliers et mécènes ».

Lire la suite sur www.ladepeche.fr…

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Bertrand Cantat renonce aux festivals d’été pour « mettre fin à toutes les polémiques ».

Avant même son annonce, le festival Aluna, à Ruoms, en Ardèche, avait décidé de le déprogrammer, tout comme Les Escales, à Saint-Nazaire.

Par ailleurs, une pétition réunissant plus de 70 000 signatures avait été lancée, réclamant sa déprogrammation dans la Manche au festival les Papillons de nuit.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…