Exploit des démocrates dans l’Alabama, défaite majeure pour Donald Trump

17

Le démocrate Doug Jones a battu l’ancien magistrat ultra-conservateur Roy Moore à l’issue d’une campagne virulente qui a captivé l’Amérique et va priver le parti au pouvoir d’un précieux siège à la chambre haute du Congrès.

Le candidat républicain au Sénat Roy Moore arrive à la soirée électorake à Montgomery, Alabama, le 12 décembre 2017 © JIM WATSON AFP
« Si les démocrates peuvent gagner dans l’Alabama, nous pouvons, et nous devons, concourir partout », s’est réjouie Hillary Clinton.

Bannon cible des critiques
M. Trump avait fait fi des allégations contre Roy Moore dans le but de conserver ce siège, afin d’améliorer les chances d’adoption, à court terme, de la grande baisse d’impôts en train d’être examinée au Congrès.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

This is hilarious, his form sucks that horse was thinking about bucking him pic.twitter.com/NLWfm8QtlY

EDEN School Publicité
EDEN School L'école digitale et numérique des 14/18 ans en rupture scolaire

— Molly (@Molly_Kats) December 12, 2017

Une mise en scène qui n’est pas passée inaperçue, surtout auprès des amateurs d’équitations qui se sont empressés de critiquer la façon dont Moore s’y prenait pour monter et diriger son cheval.

the way he’s holding the reins is legitimately bizarre and that horse is confused as fuck https://t.co/EAUbfKAOMz

— Anna Merlan (@annamerlan) December 12, 2017

« La façon dont il tient les rênes est vraiment bizarre et ce cheval est complètement perdu »

this man does not know how to ride a horse correctly.

La façon dont il se tient les jambes raides, le corps en arrière, les rênes dans les deux mains, tirant sur la bouche du cheval… N’importe qui qui s’y connaît en équitation sait qu’il est un faux cowboy.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…

Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters.

Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon.

Lire la suite sur www.boursorama.com…