États-Unis: Trois gardiens de prison poursuivis pour avoir laissé un détenu mourir de soif

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Dans l’État du Wisconsin, trois fonctionnaires pénitentiaires sont soupçonnés d’avoir laissé un détenu mourir de déshydratation…

Trois employés pénitentiaires d’une prison américaine sont soupçonnés d’être à l’origine de la mort d’un détenu le 24 avril 2016.

>> A lire aussi : Landes: Deux ans ferme pour le détenu qui avait agressé sept surveillants

La justice a inculpé lundi 12 février les trois personnes, deux hommes et une femme, qui auraient laissé la victime mourir de soif dans sa cellule, une pratique fréquente dans cette prison selon l’avocat de la famille du détenu décédé.

>> A lire aussi : Marseille: Un migrant dans le coma après une tentative de suicide dans un centre de rétention

La victime, qui souffrait de troubles bipolaires, avait alors sombré dans une profonde faiblesse avant de mourir déshydraté le 24 avril 2016, après avoir perdu seize kilos.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Le 24 avril 2016, Terrill T., 38 ans, décédait dans une prison du comté de Milwaukee (Wisconsin, États-Unis) où il était détenu.

Il aura été conclu que cet homme souffrant de troubles bipolaires a succombé à une déshydratation.L’eau lui avait en effet été coupée pendant sept jours, une punition pour avoir visiblement été trop bruyant, relate Europe1.

Un détenu américain privé d’eau pendant une semaine pour avoir été trop bruyantC’est l’enquête menée par un jury indépendant qui a permis à cette affaire d’être révélée au grand jour.

Lire la suite sur www.24matins.fr…

Lire la suite sur www.linfo.re…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn