Etats-Unis: Des élues démocrates en blanc au Congrès en hommage aux suffragettes

FACE A TRUMP Les différences étaient très marquées dans l’hémicycle qui accueille depuis janvier un nombre record de femmes (127) et d’élus issus de minorités

Le contraste était saisissant mardi au Congrès américain où de nombreuses élues démocrates habillées de blanc en hommage au mouvement des suffragettes écoutaient, aux côtés de leurs homologues masculins en costume sombre, le traditionnel discours sur l’état de l’Union de Donald Trump.

Les différences étaient très marquées dans l’hémicycle qui accueille depuis janvier un nombre record de femmes (127) et d’élus issus de minorités.

Moment de rare union et de courte détente : la mention par le président du nombre record de femmes dans la population active… Et au Congrès.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Pour le traditionnel discours sur l’état de l’Union, face au Congrès, mardi 5 février, le président américain Donald Trump a voulu faire figure de rassembleur.

Or l’élue démocrate, fermement opposée au mur de Donald Trump à la frontière mexicaine, vient de lui infliger une cuisante défaite politique, en faisant lever le « shutdown » sans avoir cédé sur le financement de l’emblématique projet du président américain.Un hommage aux femmes élues au CongrèsLes divisions au sein du Congrès ont même été accentuées par un contraste saisissant.

Vêtue de blanc en hommage aux suffragettes, Nancy Pelosi, présidente démocrate de la chambre des représentants, applaudit Donald Trump avant son discours sur l’état de l’Union, au Capitole, le 5 février 2019.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Quel président américain a dit : « Nous devons rejeter la politique de la vengeance » ?

Quel même président a affirmé, dans le même discours : « Nous devons décider si ce sont nos différences qui nous définissent, ou bien si nous osons les transcender » ?

Mardi 5 février, à Washington, c’était soirée patte blanche au Congrès : le président américain lisant sagement son prompteur et appelant l »extraordinaire nation » à l’unité, car « ensemble, nous devons aller de l’avant » !

Lire la suite sur www.nouvelobs.com…

Le président américain Donald Trump a fait la promesse, hier soir devant le Congrès, de construire un mur à la frontière avec le Mexique, projet décrié par l’opposition démocrate et à l’origine du « shutdown » le plus long de l’histoire américaine.

« Je vais le faire construire », a martelé M. Trump lors de son discours sur l’état de l’Union, à propos du mur qu’il entend ériger à la frontière sud du pays pour lutter contre l’immigration illégale.

LIRE AUSSI – Trump se « normalise » dans le discours sur l’état de l’Union

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…