Erasmus : l'exemple tout pourri de Marine Le Pen pour vendre sa vision de l'Europe

Marine Le Pen a décidé de faire moins d’apparitions dans les médias cette année et si vous ne vous en étiez pas forcément rendu compte c’est sans doute parce que la présidente du FN n’a pas ménagé ses efforts en ce mois de juin, participant à la matinale d’Europe 1, au JT de TF1, puis, ce mercredi 29 juin, à la matinale de LCI.

Sur LCI, donc, ce mercredi matin, Marine Le Pen salue une nouvelle fois le choix des citoyens du Royaume-Uni et vante les avantages qu’ils auront, selon elle, à quitter l’Union européenne.

Le quart du budget du programme spatial européen est cependant fourni par l’Union européenne et l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques, qui ne fait pas partie de l’UE.

Lire la suite sur lelab.europe1.fr…

« L’Union européenne s’est construite contre les peuples » : ça, c’est Arnaud Montebourg dans Le Monde.

Jean-Luc Mélenchon sur son blog.

L’Europe, prison des peuples, ça c’est une formule de Marine Le Pen.

Lire la suite sur www.franceinter.fr…

En cas de victoire, Marine Le Pen engagerait « dans les six mois » un référendum sur la sortie de l’UE.

Cette discussion avec Bruxelles, que le FN évoquait déjà en 2012, vise à ne pas brusquer des électeurs qui, hors FN (largement favorables), sont aux trois quarts hostiles à une sortie de la France de l’UE, selon un sondage Odoxa publié vendredi.

– « Un discours radicalisé » –
Sur l’euro précisément, la position frontiste est généralement résumée par « la sortie de l’euro », qui sous-entend un retour au franc.

Lire la suite sur www.boursorama.com…

Lire la suite sur news.google.fr…