Equipe de France: «Il a raison», Noël Le Graët comprend que Benzema en ait marre de lui

FOOTBALL Le président de la FFF a quand même réitéré que le retour du Madrilène en équipe de France était impensable…

Je parle, tu me réponds, et ça n’en finit pas.

C’est en tout cas le message que l’attaquant madrilène a fait passer sur twitter alors que Noël Le Graët avait une nouvelle fois évoqué son cas dans la presse du jour (Ouest France), disant que « les Bleus étaient finis pour lui ».

Re (re) lancé sur le thème lors de son passage à la radio RMC mercredi soir, le président de la 3F a reconnu que BEnzema n’avait pas tort sur le fond….

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Karim Benzema a répliqué aux propos du président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, selon qui l’attaquant n’a plus sa place en bleu.

« Monsieur Le Graët, je vous demande de m’oublier et de me laisser tranquille SVP », a écrit le joueur sur son compte Twitter, mercredi 10 octobre.

Monsieur Le Graët, je vous demande de m’oublier et de me laisser tranquille svp.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Lire la suite sur le10sport.com…

Karim Benzema a probablement disputé son dernier match avec l’équipe de France le 8 octobre 2015 contre l’Arménie.

Depuis, l’attaquant du Real Madrid n’a plus été convoqué en sélection à cause de son implication dans l’affaire du chantage à la sextape dont a été victime Mathieu Valbuena.

Alors que Benzema a toujours crié à l’injustice, Noël Le Graët semble avoir définitivement fermé la porte à un hypothétique retour ce mercredi.

Lire la suite sur www.tdg.ch…

Reste que le Parisien, écarté du groupe France après son refus de figurer parmi les suppléants à la Coupe du monde, possède des qualités indéniables.

Moins travailleur que Matuidi, mais plus technique

Si à Paris, Rabiot a fini par avoir le dernier mot dans sa concurrence avec Blaise Matuidi, en équipe de France, ça risque d’être plus difficile.

Infatigable travailleur, à défaut d’être brillant techniquement, Matuidi a fait le dos rond au début du Mondial pour finalement s’imposer sur le côté gauche, dans une position de faux ailier.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…