En pleine guerre commerciale, le déficit américain tombe à un plus bas

Le déficit des biens et services des Etats-Unis avec le reste du monde s’est établi à 43,1 milliards de dollars (-6,6%), avec des exportations en hausse de 1,9% à 215,3 milliards et des importations en progression de 0,4% à 258,4 milliards, selon des données publiées vendredi par le département au Commerce.

A 00H00 heure de Washington (04H00 GMT) sont entrés en vigueur les droits de douane punitifs de 25% décidés par Donald Trump sur un total de 34 milliards de dollars d’importations chinoises dont des automobiles, des disques durs ou encore des composants d’avions.

Elle avait déjà imposé des taxes de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur celles d’aluminium en provenance de Chine, de l’Union européenne, du Canada ou encore du Mexique.

Lire la suite sur lexpansion.lexpress.fr…

Lire l’éditorial du « Monde » :   La guerre commerciale est une folie

Dans la matinée, le ministère chinois des affaires étrangères a ensuite annoncé que des mesures contre les Etats-Unis avaient « pris effet immédiatement ».

Le porte-parole du ministère, Lu Kang, n’a pas voulu détailler ni la nature ni le montant des mesures de rétorsion, mais Pékin avait averti précédemment qu’il imposerait des taxes sur 34 milliards d’importations américaines, rendant ainsi coup pour coup à Washington.

En visite à Sofia, le premier ministre chinois, Li Keqiang, a tenu à avertir les Etats-Unis :

Lire aussi :   Censure et médias : en Chine, l’art de parler de la guerre commerciale

Au total, ce sont 50 milliards de dollars d’importations chinoises annuelles qui seront affectées par les mesures américaines destinées à compenser ce que l’administration Trump considère être le « vol » de propriété intellectuelle et de technologies.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Il en résulterait une baisse durable de 3 à 4 % du PIB des États-Unis, de la Chine et de l’Europe, soit un choc équivalent à celui de la grande récession de 2008 et 2009.

Les grands pays peuvent avoir un intérêt à augmenter de manière unilatérale les tarifs douaniers pour favoriser la relocalisation d’entreprises sur leur territoire.

L’industrie automobile allemande est favorable à l’ouverture avec les Etats-Unis d’une négociation spécifique sur les échanges dans ce secteur.

Lire la suite sur www.challenges.fr…

Les taxes douanières sont bien entrées en vigueur ce vendredi à minuit, heure de Washington, 12 heures à Pékin.

Ils affecteront des produits agricoles dont le soja, très dépendant du marché chinois, le secteur automobile ou encore des produits de la mer comme les langoustes.

Les États-Unis ont violé les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et lancé la plus grande guerre commerciale de l’histoire économique à ce jour.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…