EN IMAGES. Accident de Puisseguin : l'émouvant hommage national aux victimes

Katy Perry et Hillary Clinton fêtent leurs anniversaires ensemble ! EN IMAGES. «Votre douleur, c’est la nôtre» a lancé François Hollande, lors d’une émouvante cérémonie en Gironde.

Accident de Puisseguin : l’émouvant hommage national aux victimes 27 Oct. «Votre douleur, c’est la nôtre» a lancé François Hollande, lors d’une émouvante cérémonie en Gironde.

Le président de la République a assuré mardi de la compassion et de la solidarité nationales les familles des 43 morts de l’accident de Puisseguin, en leur promettant «la vérité».

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

François Hollande, Manuel Valls et une partie du gouvernement se sont rendus dans la commune de Petit-Palais ce mardi matin pour accompagner les familles ayant perdu des proches dans le drame de Puisseguin.

L’Etat rend hommage aux victimes du drame de PuisseguinCe mardi 27 octobre a eu lieu une cérémonie d’hommage républicain dédiée aux 43 victimes du drame de Puisseguin.

Un peu plus tôt dans la matinée, François Hollande s’est rendue dans la chapelle ardente de Puisseguin aux côtés des familles de victimes.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Le chauffeur du poids lourd qui circulait dans le sens de la montée « s’est déporté sur la voie de gauche alors que la route était sinueuse à cet endroit », a expliqué le procureur. « Un élément métallique a perforé et traversé la carrosserie du tracteur et éventré le réservoir additionnel de carburant de l’autocar », a-t-il ajouté.

Le président François Hollande et le premier ministre, Manuel Valls, ont participé, mardi 27 octobre en Gironde, à la cérémonie d’hommage républicain aux 43 victimes de l’accident entre un autocar et un camion, qui a eu lieu vendredi à Puisseguin.

Puis, François Hollande a rappelé que « c’est le pays tout entier qui s’est trouvé bouleversé par cette catastrophe ».  « Sur cette route de campagne, ils ont rencontré l’enfer », a-t-il ajouté.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. 14H12
Loire : un octogénaire condamné à un an avec sursis pour avoir aidé… 13H50
Violences à Air France : les salariés impliqués bientôt licenciés ? 13H24
Air France: premières convocations des salariés mis à pied 13H18
Accident en Gironde : l’hommage républicain de Hollande aux victimes 12H45
Indicateurs de richesse: la France globalement bien placée 12H39
Bac : de nouveaux droits pour les recalés 12H18
Indicateurs de richesse : la France s’en sort plutôt bien 11H53
Air Cocaïne : le point sur le volet français de l’affaire 11H40
Puisseguin: « Votre douleur est la nôtre », assure Hollande aux… 11H35
Calais : un chauffard percute mortellement un migrant 11H04
Greenpeace contre Leclerc: sa centrale d’achat régionale bloquée à… 10H02
Puisseguin: journée d’hommage aux victimes et à leurs familles avec… 09H48
Le procès en appel pour viols de Pierre Pallardy s’ouvre à Bobigny 09H25
Accident en Gironde : Hollande à Petit-Palais pour un « hommage… 09H04
Jihad: Maxime Hauchard, l’itinéraire « banal » d’un Français devenu… 08H02
Droit d’asile : l’appel du Cese pour une révision des textes européens 07H49
Air Cocaïne : la ruse des 2 pilotes français pour fuir en France 07H45
Puisseguin: un « petit choc » a suffi a embraser le car, raconte une… 07H34
La viande accusée de favoriser le cancer, les professionnels ripostent 06H15
Les plages de Marseille bientôt privatisées ? 21H32
Les forces de l’ordre bientôt dotées de « caméras-piétons » 20H52
« Air Cocaïne »: lourdement condamnés à Saint-Domingue, les deux… 19H55
Affaire Laetitia: Meilhon une nouvelle fois condamné à perpétuité 19H41
Accident en Gironde : vibrant hommage au camionneur et à son fils 19H18
Puisseguin: hommage au camionneur et à son fils dans un village de… 18H53
Homicides à Marseille : « Pas de lien avec un trafic de stupéfiants » 18H18
Accident en Gironde : « Le camion s’est déporté sur la voie de gauche » 18H14
Triple homicide à Marseille: « A ce jour, pas de lien avec un trafic…

Voilà pourquoi nous vous devons la solidarité, et c’est le pays tout entier, la France, que je représente en ce jour auprès de vous, qui s’est trouvé bouleversé par cette catastrophe, parce qu’il aurait pu nous concerner tous », a ajouté François Hollande, en présence de 1 000 personnes environ, familles des victimes au premier rang. « Votre douleur, qui paraît inextinguible, c’est aujourd’hui la nôtre », a conclu François Hollande, avant d’aller saluer plusieurs proches de victimes, en premier lieu le chauffeur de l’autocar, dont l’action héroïque vendredi a permis de sauver plusieurs passagers.

Sur le même sujet Accident en Gironde : toutes les épaves ont été enlevées Accident en Gironde : « Le camion s’est déporté sur la voie de gauche » Accident en Gironde : vibrant hommage au camionneur et à son fils Violences à Air France : les salariés impliqués bientôt licenciés ? Déjà abonné ? Déjà abonné ?

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

La collision, entre un autocar et un camion, qui a eu lieu vendredi à Puisseguin , a fait 43 morts. « Qu’il s’agisse de résister à la menace terroriste ou de réagir face à une tragédie, la nation a toujours su faire preuve de solidarité et d’unité (… ) parce que la France, c’est une grande famille et dans une famille on porte le deuil quand des membres sont frappés », a poursuivi François Hollande.

Le président François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls participaient ce mardi à l’hommage aux 43 victimes de l’accident à Puisseguin entre un autocar et un camion. « C’est le pays tout entier (… ) qui s’est trouvé bouleversé par cette catastrophe », a déclaré François Hollande mardi lors de la cérémonie d’hommage républicain aux victimes de l’accident en Gironde.

Principal point à éclaircir au sujet de l’accident : pourquoi les deux véhicules se sont-ils embrasé si vite ? « Tout sera fait pour analyser précisément les raisons de l’embrasement et pour que toutes les conclusions puissent être tirées, toutes les normes puissent être corrigées, toutes les réglementations puissent éventuellement être changées.  », indiqué le chef de l’Etat.

Lire la suite sur www.lesechos.fr…

François Hollande a présidé ce mardi matin un hommage républicain à Petit-Palais en Gironde, cinq jours après le dramatique accident entre un camion et un autocar qui a fait 43 morts.

François Hollande a présidé ce mardi matin un hommage républicain à Petit-Palais en Gironde, cinq jours après le dramatique accident entre un camion et un autocar qui a fait 43 morts.

Après avoir étudié le rapport de l'accident en compagnie des gendarmes à Puisseguin dans la matinée, François Hollande s'est rendu à l'hommage aux victimes de la collision mortelle en Gironde en compagnie de plusieurs ministres.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

REPLAY – "C'est le pays tout entier qui s'est trouvé bouleversé", a déclaré François Hollande, qui s'est rendu en Gironde pour la cérémonie à la mémoire des personnes décédées.

« Il craint pour lui, que ça fragilise sa situation, on ne sait pas comment va réagir la justice dominicaine », a-t-il expliqué à RTL. – C’est un lieu hautement symbolique : l’Académie Goncourt a révélé ce mardi les quatre finalistes du prix littéraire depuis le musée du Bardo, à Tunis, visé par un attentat en mars dernier.

Selon les premiers éléments, une pièce métallique a transpercé le réservoir à essence, entraînant ensuite l’incendie. – Les deux pilotes condamnés pour trafic de drogue en République dominicaine ont rejoint la France au cours du week-end.

Lire la suite sur www.rtl.fr…