EN DIRECT. Parmi les «forces vives» de la nation, Macron «a voulu donner le premier rang aux armées françaises»…

14

>> A lire aussi : Législatives: Quatre raisons pour lesquelles cette campagne est vraiment unique
>> A lire aussi : Législatives: Quatre raisons pour lesquelles cette campagne est vraiment unique
>> A lire aussi : François Bayrou fixé vendredi sur son renvoi en correctionnelle dans une affaire de diffamation
17h28 : « C’est à toutes les familles de militaires que je voudrais adresser le salut reconnaissant de la France »
17h26 : Parmi les « forces vives » de la nation, « j’ai voulu donner le premier rang aux armées françaises », a déclaré Emmanuel Macron au Mali
17h24 : Hulot « certain de trouver un point de rencontre » avec Edouard Philippe
Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, s’est déclaré vendredi « certain de trouver un point de rencontre » avec son Premier ministre, Édouard Philippe, malgré des « divergences ».

14h07 : Deux proches de Dupont-Aignan rejoignent le FN pour les législatives
Deux proches de Nicolas Dupont-Aignan, le porte-parole de Debout la France Laurent Jacobelli et son ex-directeur-adjoint de cabinet Maxime Thiébaut, rejoignent le Front national en étant candidats aux législatives dans les Bouches-du-Rhône et en Saône-et-Loire, a-t-on appris vendredi auprès du FN.

Laurent Jacobelli, également secrétaire général adjoint de Debout la France, sera candidat dans la dixième circonscription des Bouches-du-Rhône, celle de Gardanne, actuellement détenu par l’EELV François-Michel Lambert, a indiqué à l’AFP Stéphane Ravier, patron du FN dans le département, confirmant une information du site d’information Marsactu.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Voici ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité politique :
Présente sur le plateau du JT de TF1, Marine Le Pen a annoncé sa candidature aux législatives à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais : « J’ai une relation affective très forte avec les habitants du bassin minier.

EDEN School Publicité
EDEN School L'école digitale et numérique des 14/18 ans en rupture scolaire

Marine Le Pen sera candidate dans le Pas-de-Calais pour les législatives
Nicolas Hulot : «La fermeture de Fessenheim aura lieu»
«La fermeture de Fessenheim aura lieu.

Nicolas Hulot sur Notre-Dame-des-Landes : «Ma conviction est qu’il existe d’autres alternatives»
Au journal de France 2 également, Nicolas Hulot a été interrogé au sujet de Notre-Dame-des-Landes.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Pour son premier déplacement hors d’Europe, le président français Emmanuel Macron a appelé vendredi au Mali devant son homologue Ibrahim Boubacar Keïta à accélérer le processus de paix sur la base militaire française de Gao, principale ville du nord du pays.

Moins d’une semaine après son entrée en fonction, le chef de l’État a marqué sa « détermination » à poursuivre l’engagement au Sahel en renforçant la coopération avec l’Allemagne, mais aussi en complétant l’action militaire par une stratégie de développement.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda, qui ont été en grande partie chassés par l’opération Serval, lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France, dont Barkhane a pris le relais en août 2014.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Le nouveau président français a insisté sur la volonté de la France de contribuer au développement et à la sécurité du pays.

Emmanuel Macron a confirmé vendredi 19 mai l’engagement militaire de la France au Mali et au Sahel pour la sécurité de la région, évoquant une accélération des opérations contre les groupes djihadistes, lors d’une visite aux troupes françaises, à Gao.

Il s’agit du premier déplacement d’Emmanuel Macron sur un théâtre d’opération depuis son investiture.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

La nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, laissera à Matignon le soin de traiter les questions liées à l’Inserm, dirigé par son époux Yves Lévy, pour éviter tout conflit d’intérêts, a expliqué vendredi son entourage.A LIREQui est Agnès Buzyn, nouvelle ministre de la Santé15 heures; Bayrou au tribunal… en 2019.

Alors que la polémique enfle autour du déplacement au Mali du président, l’Elysée dément avoir fait une séléction des journalistes.

Pourtant une quinzaine de sociétés de journalistes, dont Le Parisien, ont écrit jeudi à Emmanuel Macron pour protester contre l’organisation de sa communication, notamment du choix des journalistes l’accompagnant dans son déplacement au Mali.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Emmanuel Macron s’est rendu vendredi à Gao, dans le nord du Mali, pour investir pleinement son nouveau rôle de chef des armées.

À lire sur France 24 : Terrorisme au Sahel : Macron hérite du bourbier malien
Dès son investiture, dimanche 14 mai, Emmanuel Macron, soucieux de pallier cette lacune, a multiplié les signes pour montrer qu’il accorde une importance prioritaire aux questions de défense et de sécurité.

À l’avant du véhicule, un drapeau tricolore floqué du symbole du chef des armées pavoisait au son d’une marche militaire.

Lire la suite sur www.france24.com…

C’est le message fort envoyé par Emmanuel Macron ce jeudi, en visite à Gao, au Mali, accompagné par ses ministres Jean-Yves Le Drian (Europe et Affaires étrangères) et Sylvie Goulard (ministre des Armées), ainsi que par le directeur général de l’Agence française de développement, Rémy Rioux.

« Pour le Mali, la France continuera l’engagement militaire qui est le sien, qui permet à la fois la sécurisation, le retour à la souveraineté pleine et entière sur l’intégralité du territoire, et l’éradication du terrorisme islamiste.

En outre, le président de la République estime que le développement du Mali permettrait de mieux lutter contre le terrorisme.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Lire la suite sur www.lavoixdunord.fr…