EN DIRECT. Attentat d'Istanbul: Le bilan monte à 41 morts et 239 blessés, dont deux Français

Selon CNN, la Turquie viendrait d’annoncer un jour de deuil national suite à l’attentat qui a tué 41 personnes et blessé 239 autres.

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan se sont parlé mercredi pour la première fois depuis le début de la crise diplomatique entre leurs pays en novembre, provoquée par la mort d’un pilote russe dont le bombardier avait été abattu par l’aviation turque au-dessus de la frontière entre la Syrie et la Turquie.

12h30 : Cet attentat fait « honte à l’idée que nous nous faisons de la civilisation », estime Sarkozy
Nicolas Sarkozy, président du parti Les Républicains, a affirmé mercredi l’Etat en marge d’une convention de son parti consacrée aux institutions que la Turquie, qui est un « grand pays », est « endeuillée par ces abominables attentats qui font honte à l’idée que nous nous faisons tous de la civilisation ».

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Au moins 41 personnes, dont des étrangers, ont été tuées mardi soir dans un triple attentat-suicide à l’aéroport international Atatürk d’Istanbul en Turquie, le plus meurtrier dans la métropole turque déjà visée trois fois cette année.

Selon les autorités, des explosions ont d’abord eu lieu à l’entrée du terminal des vols internationaux vers 22h (21h en France).

Trois assaillants ont mitraillé des passagers ainsi que des policiers en faction, une fusillade a éclaté puis les kamikazes se sont faits sauter, un scénario rappelant les attentats djihadistes ayant ensanglanté Paris en novembre dernier (130 morts).

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Au moins 41 personnes, dont 10 ressortissants étrangers, ont été tuées, mardi 28 juin, dans un triple attentat-suicide à l’aéroport international Atatürk d’Istanbul.

Un nouveau bilan fait aussi état de 239 blessés.

Dix ressortissants étrangers et trois personnes ayant la double nationalité parmi les victimes.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

En direct :   « A ce stade, aucune victime identifiée comme française » à Istanbul, indique le Quai d’Orsay
Sur Twitter, des internautes recherchent des proches potentiellement blessés ou tués pendant l’attaque de l’aéroport :
Mais des canulars se sont glissés au milieu de ces appels à l’aide.

Des médias et des internautes ont repris cette image pour illustrer l’attentat d’Istanbul :
Sauf qu’il s’agit d’une photo prise à l’aéroport de Bruxelles après les attentats du 22 mars, comme l’a remarqué Le Soir.

On y voit d’ailleurs, au milieu des flammes et des décombres, un homme qui porte une veste d’hiver paraissant peu adaptée aux températures du mois de juin à Istanbul.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Il explique s’être caché avec son épouse dans un placard du salon de coiffure.

Un septuagénaire sud-africain raconte à Reuters avoir été à proximité de l’un des terroristes :
« Il tirait sur n’importe quelle personne qui se trouvait sur son chemin.

Il s’est retourné et a commencé à avancer vers nous.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Telle était d’ailleurs l’une des motivations clairement affichées par les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical proche des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), dans sa revendication de l’attentat à la voiture piégée qui a fait 11 morts, le 10 juin, dans le quartier historique de Beyazit, une zone touristique d’Istanbul.

Elle s’inscrit dans le cadre du processus de normalisation des relations avec Ankara, après huit mois de crise déclenchée par le crash en novembre au dessus de la frontière syro-turque d’un bombardier russe abattu par des F-16 turcs.

L’Etat islamique, si sa responsabilité se confirme, «vient juste de frapper le deuxième site le plus emblématique à Istanbul après la place Taksim», dit à l’AFP Soner Cagaptay, directeur du programme de recherche sur la Turquie au Washington Institute.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

L’attentat d’Istanbul n’a pas été revendiqué, mais les précédentes attaques attribuées à l’EI ne l’étaient pas non plus…
En Turquie, les seuls attentats revendiqués l’ont été par les Faucons de la Liberté du Kurdistan (TAK), un groupe dissident des rebelles kurdes du PKK.

EN DIRECT >> Les dernières infos sur l’attentat d’Istanbul
Les premières attaques-suicides attribuées à l’EI avaient visé les organisations kurdes et la gauche turque: celle de Suruç (33 morts en juillet 2015) s’est produite lors d’un rassemblement de jeunes qui se préparaient pour aider à la reconstruction de Kobané, reprise par les forces kurdes à l’EI en Syrie.

C’est le 11ème aéroport du monde en trafic et le président turc Recep Tayyip Erdogan ambitionne de faire d’Istanbul le premier hub aérien au monde.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

L’attentat rappelle les attaques du 22 mars à Bruxelles, où 16 personnes ont été tuées à l’aéroport de Zaventem dans des explosions déclenchées par des kamikazes de l’EI.

Seize autres personnes avaient été tuées ensuite dans un attentat-suicide à la station de métro Maelbeek, dans le centre de Bruxelles.

Pour le Premier ministre, qui a dénoncé un acte « abject », « il est devenu clair (…) que le terrorisme est une menace mondiale ».

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…

Lire la suite sur news.google.fr…