EN DIRECT. Attentat d'Istanbul: 41 morts et 239 blessés, selon un nouveau bilan

Comme nous l’expliquions début juin, les difficultés militaires de l’EI en Irak et en Syrie peuvent accroître les risques terroristes:
« Les offensives contre le groupe Etat islamique (EI) et ses défaites ont déjà donné lieu à des représailles terroristes.

L’EI a multiplié les attentats sanglants, à Bagdad, notamment, ou à Tartous en Syrie.

Selon lui, en Syrie, « l’EI dispose d’un vivier de futurs kamikazes: « Si les principaux auteurs d’attentats suicides ont longtemps été des militants étrangers, précise-t-il, les Syriens sont désormais les plus nombreux ».

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Suivez aussi en direct :   Au moins 36 morts dans un attentat-suicide à l’aéroport Atatürk d’Istanbul
Lors d’une conférence de presse, M. Yildrim a expliqué que les assaillants étaient arrivés à l’aéroport à bord d’un taxi.

Le premier ministre turc a rejeté toute mise en cause d’une défaillance en matière de sécurité dans l’aéroport Atatürk, le onzième aéroport le plus fréquenté au niveau mondial.

Lire l’entretien :   Attentats en Turquie : le gouvernement cherche à « instrumentaliser l’opinion publique »
Istanbul a déjà été ciblée trois fois cette année, et les attentats se sont récemment multipliés en Turquie, ayant fait près de deux cents morts et des centaines de blessés.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Au moins 41 personnes, dont 10 ressortissants étrangers, ont été tuées, mardi 28 juin, dans un triple attentat-suicide à l’aéroport international Atatürk d’Istanbul.

Un nouveau bilan fait aussi état de 239 blessés.

Un bilan encore provisoire.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

J’ai entendu des coups de feu et c’était la panique », a raconté à l’agence France presse une Japonaise, Yumi Koyi.

Oftah Mohammed Abdullah, une femme de nationalité non précisée, raconte à l’AFP avoir vu l’un des assaillants :
Un touriste sud-africain de 77 ans, qui devait regagner Cape Town chez lui avec sa femme, raconte à Reuters :
Deux des assaillants se trouvaient également dans le hall des arrivées, raconte Reuters.

Une caméra montre un homme à terre, un policier le mettre en joue après l’avoir touché.

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…

11h42 : Pour Raffarin, « notre conscience de la gravité est un peu sinusoïdale »
Interrogé sur LCI, Jean-Pierre Raffarin, ex-Premier ministre et sénateur LR de la Vienne, a déclaré : « C’est abominable, c’est tragique, il faut évidemment soutenir le peuple turc (…) On est en guerre, sur l’ensemble du continent européen, et nous ne pouvons pas aujourd’hui nous démobiliser.

11h40 : « La France est déterminée dans son combat contre le terrorisme », écrit Bartolone
Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, a réagi dans un communiqué : « Au nom de la Représentation nationale, j’adresse mes sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes touchés par cet acte barbare.

11h04 : De la stupeur et des pleurs
Le service photo de 20 Minutes a compilé dans ce diaporama les images du triple attentat suicide en excluant volontairement les photos violentes qui circulent sur les réseaux sociaux mais également dans certains médias.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Depuis un an, les attentats commis à Istanbul et Ankara, qui ont fait près de 200 morts et des milliers de blessés, ont sinistré une industrie qui était l’un des grands pourvoyeurs de devises de l’économie turque, avec près de 30 milliards d’euros par an.

Telle était d’ailleurs l’une des motivations clairement affichées par les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical proche des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), dans sa revendication de l’attentat à la voiture piégée du 10 juin, qui a fait 11 morts, dans le quartier historique de Beyazit, une zone touristique d’Istanbul.

Les attentats récents ont touché en priorité des sites touristiques emblématiques : à Istanbul, le 12 janvier dernier, 12 touristes allemands étaient fauchés dans un attentat-suicide dans la zone ultra-visitée de Sultanahmet.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

L’attentat comporte des similarités avec les attaques du 22 mars à Bruxelles, où 16 personnes ont été tuées à l’aéroport de Zaventem dans des explosions déclenchées par des kamikazes de l’EI.

Seize autres personnes ont été tuées dans un attentat-suicide à la station de métro Maelbeek, dans le centre de Bruxelles.

A l’issue d’une réunion de crise, le président Seize autres personnes ont été tuées dans un attentat-suicide à la station de métro Maelbeek, dans le centre de Bruxelles.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Interrogé par Slate au moment de l’attentat dans le quartier touristique de Sultanahmet en janvier, le spécialiste du jihadisme, et auteur de L’État islamique le fait accompli, Wassim Nasr, évoquait un « mystère, car l’État islamique revendique toujours ».

« L’État islamique ne revendique pas car il ne veut pas donner l’impression qu’il menace la Turquie laquelle est son seul lien avec le monde », expliquait le chroniqueur turc Kadri Gürsel, cité par Slate, en janvier dernier.

Car un communiqué à l’image de ceux de Paris ou Bruxelles, constituerait une véritable déclaration de guerre, comme l’expliquait en janvier le chercheur Romain Caillet : « ce peut être une sorte d’avertissement adressé au gouvernement turc, une façon de lui dire: ‘on sait que tu es sous pression, que tu en fais le moins possible contre nous mais tu nous bombardes quand même alors attention on peut te frapper aussi, tu devrais rectifier le tir' ».

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…