Emmanuel Macron est arrivé en Arménie, pour célébrer la francophonie et rendre hommage à Aznavour

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Le président est accompagné de son épouse Brigitte, du chef de la diplomatie Jean-Yves Le Drian et de la ministre de la Culture Françoise Nyssen, a annoncé son entourage.

Il avait quitté Paris en pleins préparatifs du remaniement du gouvernement à la suite de la démission du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.

La rédaction vous conseille Le Sénat veut modifier la réforme de la justiceJeudi matin, il participera à l’ouverture du sommet de la francophonie, qui réunit une cinquantaine de dirigeants dont le Canadien Justin Trudeau, le Belge Charles Michel et les présidents sénégalais, tchadien et libanais.

Lire la suite sur www.sudouest.fr…

À la veille du sommet de la Francophonie à Erevan en Arménie, où Emmanuel Macron doit se rendre jeudi 11 et vendredi 12 octobre, parents d’élèves et enseignants du français à l’étranger espèrent être entendus par le gouvernement.

« En mathématiques, on a recruté un jeune ingénieur, et en histoire-géo, un jeune étudiant qui n’a pas encore d’expérience », explique Jean-Baptiste Ribet, professeur de maths et représentant du SNES-FSU.

Ma femme a son emploi stable ici en Espagne et la rupture du contrat de la part de l’État nous obligerait peut-être à rentrer et à nous retrouver dans une situation qui serait précaire.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte n’assistera pas au 17e sommet de la Francophonie prévu ces jeudi et vendredi à Erevan (Arménie) en raison d’une élaboration plus compliquée que prévue du budget 2019 de la Fédération.Le conclave budgétaire prévu ce mercredi matin entre les différents ministres du gouvernement n’a pu aboutir et se poursuivra dès lors ce jeudi, ce qui empêchera M. Demotte de se rendre à Erevan, a-t-on indiqué de source gouvernementale.

Si M. Demotte ne se rendra pas en Arménie, le Premier ministre Charles Michel a lui confirmé ce déplacement où il retrouvera les différents chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’OIF.

(Belga)

© 2018 Belga.

Lire la suite sur www.lalibre.be…

Ce jeudi 11 octobre, dans la capitale arménienne, Emmanuel et Brigitte Macron rendront un ultime hommage à «Shahnourh Varinag Aznavourian» devenu, sur scène, Charles Aznavour.

«Mon père avait un vœu : partager ce qui lui tenait le plus à cœur, la langue française», affirme Nicolas Aznavour dans le dernier numéro du «JDD».

«La source de ce lien étroit qu’Aznavour sut tisser avec la France, cette source à laquelle sans cesse il s’abreuva et qu’il sut faire vivre, ce fut la langue française», a t-il expliqué dans son discours.

Lire la suite sur www.parismatch.com…