Edouard Philippe, un boxeur barbu et “un véritable espoir pour les Français”

Entre les analyses historiques (“on n’a jamais eu de Premier ministre barbu”) et les décryptages politiques (du dynamitage total des partis par un bulldozer générationnel), la nomination d’Edouard Philippe à Matignon a comblé les télés.

Christophe Barbier note la portée historique de la nomination d’Edouard Philippe : « On n’a jamais eu de Premier ministre barbu. »

Ruth Elkrief explique que la France insoumise et Marine Le Pen ont aussi « fait bouger les lignes traditionnelles » lors de la présidentielle et qu’Emmanuel Macron, « venu de la gauche », continue à les faire bouger en nommant un Premier ministre « venu de la droite » pour « faire les réformes qu’il faut » (cf. infra).

Lire la suite sur television.telerama.fr…