Ecoles primaires : les cours suspendus mais l’accueil assuré

En raison de l’attentat perpétré hier Strasbourg, le rectorat a fait savoir durant la nuit dans un tweet que « L’accueil et les enseignements seront assurés mercredi matin dans tous les collèges et lycées de Strasbourg.

L’accueil sera assuré dans les écoles maternelles et élémentaires, les cours sont suspendus.

Lire la suite sur www.lalsace.fr…

La première des deux personnes tuées était un Strasbourgeois âgé de 61 ans, selon France 3.

Aux alentours de 20 heures, il était en train de prendre l’apéritif avec sa femme et leur fils, au restaurant la Stub, rue du Saumon, comme l’a raconté l’un des serveurs présents sur place à franceinfo : « Il avait payé (…) Il attendait sa femme à l’extérieur car elle était aux toilettes avec son fils… ».

Selon le site Siam actu, ce touriste de 45 ans était arrivé en France la veille pour passer ses vacances en compagnie de son épouse.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

– Une fusillade a eu lieu mardi soir un peu avant 20h dans le centre historique de Strasbourg à proximité du marché de Noël.

À son domicile, une grenade a notamment été découverte.

>>> Notre article : quel est le profil du tireur de Strasbourg ?

Lire la suite sur www.lci.fr…

LE SCAN POLITIQUE – Des membres du gouvernement jugent «indignes», «ignobles» et «écœurantes» les thèses complotistes de certains «gilets jaunes» imputant au pouvoir la responsabilité de l’attaque de Strasbourg pour éteindre leur mouvement.

«Ne nous laissons pas impressionner par cet attentat monté de toutes pièces par les services secrets», «Vous ne trouvez pas étrange cet attentat alors que le gouvernement est menacé?»

LIRE AUSSI – Ce que l’on sait sur l’attaque sanglante qui a endeuillé Strasbourg

«Je suis franchement indigné», a réagi Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur.

Lire la suite sur fr.news.yahoo.com…

Des gilets jaunes voient dans la fusillade de Strasbourg un « coup monté » ou une « manipulation » de la part du gouvernement pour étouffer leur mobilisation.

Les messages postés sur cette page ont été si nombreux que mercredi à la mi-journée, ‘cron censées calmer la mobilisation des « gilets jaunes » a été suivie, sur Facebook, de nombreux commentaires criant au « complot » ou à la « manipulation du gouvernement ».

L’une des réactions les plus visibles de « gilets jaunes » dénonçant une manipulation, c’est la vidéo diffusée par le « gilet jaune » Maxime Nicolle sur Facebook, une des figures les plus populaires du mouvement.

Lire la suite sur www.franceinter.fr…