Donald Trump fait la pluie et l’Otan

Attablé pour un petit-déjeuner avec le secrétaire général de l’Otan, dont le sommet se tient mercredi et jeudi à Bruxelles, Donald Trump s’est déchaîné contre Berlin : «L’Allemagne enrichit la Russie.

Mercredi, il a carrément suggéré aux alliés d’aller jusqu’à 4 % du PIB…

Au petit matin, c’est un autre angle d’attaque qu’a choisi le président américain.

Pour la Pologne, l’Ukraine ou encore les Etats baltes, ce nouveau gazoduc renforçait un peu plus la dépendance à l’égard de la Russie, l’Etat étant actionnaire majoritaire de Gazprom, alors qu’il aurait fallu au contraire «diversifier l’approvisionnement en gaz naturel».

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Donald Trump, arrivé très remonté à Bruxelles mardi, avait ouvert les hostilités avant même le début du sommet de l’Otan en s’en prenant avec une virulence inédite à Berlin.

« Donald Trump a commencé par dire qu’il avait beaucoup d’estime pour les Européens et, deux secondes plus tard, il a lancé son discours sur le partage du fardeau pour les dépenses de défense », a expliqué le chef de la diplomatie luxembourgeoise Jean Asselborn, évoquant les 4 %.

Une quinzaine d’Etats membres, dont l’Allemagne, le Canada, l’Italie, la Belgique et l’Espagne, sont sous les 1,4 % du PIB en 2018 et seront incapables de respecter leur parole, ce qui ulcère le président américain, qui a ensuite exigé, dans un tweet, que les Alliés portent leurs dépenses militaires à 2 % « IMMEDIATEMENT ».

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Au siège de l’Otan (Organisation du traité de l’Atlantique nord), tout le monde scrute ses moindres gestes et craint chacun de ses mots, car en dépit des sourires de façade, Donald Trump inquiète ses partenaires avec ses attaques frontales contre l’alliance et son coût trop élevé.

Donald Trump déplore que l’Amérique finance près de 70% du budget de l’Otan, loin devant le Royaume-Uni (6,1%), la France (5,1%), et l’Allemagne (5%).

Ill exige ce soir, mercredi 11 juillet que chaque état membre dépense non plus 2% de son PIB en défense, mais 4%.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Le président américain Donald Trump a assuré avoir de « très bonnes relations » avec la chancelière allemande Angela Merkel au cours d’une rencontre bilatérale en marge du sommet.

Nous avons de très bonnes relations », a soutenu Donald Trump devant la presse après avoir accusé quelques heures plus tôt l’Allemagne d' »enrichir la Russie » avec ses achats de gaz et de ne pas contribuer assez aux dépenses pour la défense.

Plus tôt dans la journée, le président américain avait lancé une violente attaque contre l’Allemagne.

Lire la suite sur www.rtbf.be…