Donald Trump chez Elizabeth II : tea for two

Le vendredi 13 juillet, la reine Elizabeth II doit recevoir le président des États-Unis Donald Trump, et son épouse Melania, au château de Windsor.

Le choix de la cérémonie du thé est symbolique.

Provoquée par l’autorisation donnée par Londres à la Compagnie des Indes occidentales de vendre du thé aux treize colonies d’Amérique sans payer les taxes, la rébellion de la Boston Tea Party, le 16 décembre 1773, avait débouché sur la proclamation, trois ans plus tard, de l’indépendance des États-Unis.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Jeudi, Melania et Donald Trump sont arrivés dans la capitale anglaise, pour la première visite du président américain au Royaume-Uni depuis son arrivée au pouvoir.

Après les débats tendus au sommet de l’Otan, l’accueil risque de ne pas être bien chaleureux à Londres : des milliers de personnes ont prévu de manifester… et «Trump Baby», un ballon géant le représentant en bébé colérique, survolera Londres vendredi matin.

Au programme de ce jeudi, une cérémonie militaire puis un dîner à Blenheim, avec des représentants du monde économique -la signature d’un accord bilatéral après le Brexit est une des priorités des Britanniques.

Lire la suite sur www.parismatch.com…

Melania Trump et Brigitte Macron ont assisté ensemble, ce mercredi, à un concert de musique classique donné à la chapelle musicale Reine Elisabeth, à Waterloo, en marge du sommet de l’Otan.

Melania Trump et Brigitte Macron, tout sourires, ont affiché leur complicité dans les tribunes du concert.

Après avoir posé pour la photo officielle avec les autres «femmes et mari de», elles ont participé à une dégustation de chocolats signés du chef pâtissier Herman Van Dender durant l’entracte du concert, précise la RTBF.

Lire la suite sur madame.lefigaro.fr…