DIRECT. Fortes pluies : suivez notre journaliste dans le Loiret en vigilance rouge

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le Loiret est placé en vigilance rouge pour des risques de fortes pluies et d’inondations, selon Météo France, mardi 31 mai.

Le Loir-et-Cher et la Seine-et-Marne restent en vigilance orange.

Crue en cours dans le Loiret.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Depuis la mi-journée, le département du Loiret est placé en vigilance rouge aux inondations en raison de la hauteur exceptionnelle du Loing, un affluent de la Seine.

Au total, une trentaine de routes départementales ont été inondées ce mardi en Essonne, la moitié a même dû être coupée à la circulation.

En vigilance orange crues, le département des Hauts de France compte plusieurs zones sous l’eau comme le Béthunois à Bruay-la-Bussière, la rivière Lawe a ainsi débordé dans un quartier formant une cuvette, et plusieurs voitures étaient sous l’eau avec parfois jusqu’à deux mètres d’eau.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

A la mi-journée le département du Loiret a été placé en vigilance rouge pour les risques de crue du Loing.

Météo France a placé mardi à la mi-journée le département du Loiret en vigilance rouge pour les risques de crue du Loing, un affluent de la Seine.

Le passage en vigilance rouge est motivé par « la crue exceptionnelle » du Loing, selon Météo France.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

«En raison de l’arrachement d’une caténaire entre Hénin-Beaumont et Dourges provoqué par les intempéries, la circulation est interrompue entre Lille et Lens via Ostricourt jusqu’à nouvel ordre», a indiqué à l’Agence France-Presse un porte-parole régional de la SNCF.

La circulation des trains est également interrompue sur l’axe reliant Saint-Pol sur Ternoise à Béthune dans le Nord-Pas-de-Calais jusqu’à nouvel avis en raison d’inondations et certains trains sont détournés via Arras, indique la compagnie ferroviaire.

Les perturbations du trafic SNCF devaient se poursuivre mardi matin, avec 1 à 2 trains par heure, contre 6 habituellement.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Les fortes précipitations que connaît actuellement la France ont des conséquences bien plus importantes que le simple report de matches à Roland-Garros… Les fortes pluies ont déjà provoqué d’importants dégâts dans le nord et le centre de la Franc.

Près de 700 personnes ont déjà été évacuées par les pompiers du Loiret qui sont intervenus plus de 2 000 fois depuis samedi.

Si la plupart des situations correspondent à des caves inondées ou à des plafonds effondrés, des évacuations ont déjà été effectuées, notamment pour un collège et une école dans les Yvelines.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Ces précipitations ont eu des conséquences sur les transports, notamment à Lille où Ces précipitations ont eu des conséquences sur les transports, notamment à Lille où une ligne de métro a été coupée lundi soir avec la mise en place de bus de substitution .

« En raison de l’arrachement d’un caténaire entre Hénin-Beaumont et Dourges provoqué par les « En raison de l’arrachement d’un caténaire entre Hénin-Beaumont et Dourges provoqué par les intempéries , la circulation est interrompue entre Lille et Lens via Ostricourt jusqu’à nouvel ordre », a indiqué à l’AFP un porte-parole régional de la SNCF.

Les perturbations du trafic SNCF devaient se poursuivre mardi matin, avec 1 à 2 trains par heure, contre 6 habituellement.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Plus de 3 000 sapeurs-pompiers ont été engagés dans la nuit de lundi à mardi et ont procédé à 4 500 interventions sur l’ensemble du territoire, selon le ministère de l’intérieur.

Les pompiers ont surtout secouru des personnes surprises par la montée des eaux, notamment dans l’Yonne, où plusieurs maisons ont été évacuées et des routes coupées.

Selon Météo France, en vingt-quatre heures, il est tombé jusqu’à 100 mm de pluie, soit 100 litres d’eau au mètre carré, à Orléans mais aussi sur les Yvelines, où un collège et une école ont été évacués par précaution.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Lire la suite sur www.metronews.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn