De Saint-Etienne à Paris, la Ligue 1 a rendu un vibrant hommage à Chapecoense

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

FOOTBALL – Décimé dans un crash d’avion, le club brésilien de Chapecoense était dans toutes les pensées, mercredi sur les pelouses de Ligue 1, où une minute de silence a été observée avant les rencontres.

Opposée à l’Olympique de Marseille (0-0) au stade Geoffroy-Guichard, l’AS Saint-Etienne a fait preuve de classe en arborant sur son maillot le logo du club qui devait disputer ce mercredi la finale aller de la Coupe sud-américaine.

La France n’a pas échappé à la vague d’émotion qui touche la planète football depuis le terrible crash d’avion qui a décimé le club brésilien de Chapecoense, dans la nuit de lundi à mardi en Colombie.

Lire la suite sur www.eurosport.fr…

Marcelo Boeck, gardien de Chapecoense, veut aider à reconstruire ce club après la tragédie : « Il y a trois mois, j’étais titulaire et après je suis sorti à cause d’un choix de l’entraîneur.

Ximena Suárez, hôtesse de l’air âgée de 28 ans, a apporté son témoignage sur ce qui s’est passé lors de l’accident. « Les lumières ont commencé à s’éteindre, et 40 à 50 secondes après, on a senti l’impact.

Jackson Follmann, âgé de 24 ans, a dû être amputé de la jambe droite à l’hôpital où il a été transféré, San Vicente de Rio Negro.

Lire la suite sur www.rfi.fr…

On peut entendre le pilote de l’avion de la compagnie LaMia demander à plusieurs reprises l’autorisation d’atterrir à la tour de contrôle de l’aéroport de Medellin dans l’enregistrement récupéré ce mercredi par la W Radio.

Une source militaire avait auparavant assuré à l’AFP qu’il était « très suspect que malgré la chute de l’appareil celui-ci n’ait pas explosé » et que « cela renforce la théorie du manque de carburant à bord de l’appareil ».

Dans ses ultimes échanges par radio, le pilote a évoqué des réservoirs de carburant à sec.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Le monde du football a rendu hommage au club brésilien de Chapecoense, dont l’équipe a été victime d’un accident d’avion dans la nuit de lundi à mardi.

Si Chapecoense termine aux quatre dernières places lors des trois prochains exercices, c’est le 16e au classement qui serait relégué. « C’est le minimum que les clubs puissent faire, avec l’objectif sincère d’aider à reconstruire cette institution et une partie du football brésilien qui est partie ce mardi, #ForçaChape », peut-on encore lire dans le communiqué.

La Ligue de football professionnel (LFP) a déclaré qu’« en signe d’hommage et de solidarité avec le club brésilien », une minute de silence serait observée sur « tous les terrains avant le coup d’envoi des rencontres de la 15e journée de Ligue 1 et de la 17e journée de Domino’s Ligue 2 », qui ont débuté mardi soir.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

En plus de la minute de silence décrétée sur l'ensemble des pelouses de L1 et de L2, Saint-Étienne va rendre hommage à sa manière à Chapecoense, l'équipe brésilienne décimée dans le crash d'avion survenu lundi soir.

Copa America Autres championnats CAN Top buteurs européens Portugal Euro 2016 Qualifs Euro 2016 Belgique CM 2014 Ballon d’Or Pays-Bas Transferts Mondial des Clubs Suisse JO Classement FIFA Turquie Foot 360 Copa Libertadores Russie Africafoot Trophées UNFP Écosse C.

Pour la réception de l'OM, ce mercredi soir, le logo de Chapecoense figurera ainsi sur l'habituelle tenue des Verts.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Après son match de championnat face à Palmeiras, le club de Chapeco a finalement décidé de rallier directement Medellin pour jouer sa finale aller de la Copa Sudamericana. « J’étais supposé faire partie du voyage, mais finalement, je suis resté.

Le gardien de Chapecoense aurait dû se trouver à bord de l’avion qui s’est écrasé mardi en Colombie, coûtant la vie à 71 personnes, dont 19 membres de son équipe.

Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com…

Crash en Colombie : comment d’autres équipes de sportifs se sont reconstruites après une catastrophe aérienneAvant le crash de l’avion transportant l’équipe brésilienne de Chapecoense, d’autres équipes, de Manchester United au Torino, ont dû surmonter une catastrophe aérienne.

Les joueurs de l’équipe nationale de Zambie rendent hommage aux victimes du crash, le 12 février 2012  à Libreville (Gabon). Après le crash.  Le pouvoir politique zambien a été prompt à surfer sur l’émotion suscitée par la mort des « héros ».

Gabon, pour que la Zambie décroche le premier trophée de son histoire. Le crash.  De retour d’un match européen à Belgrade, l’avion qui transporte l’équipe de Manchester United fait escale à Munich.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

La planète football est en deuil après l’accident d’avion dans les montagnes de Colombie qui a fait 71 morts, dont l’équipe du petit club brésilien de Chapecoense, en route pour sa première finale de la Copa Sudamericana.

Des sites spécialisés ont révélé que ce même avion avait été utilisé deux semaines plus tôt pour transporter l’équipe d’Argentine, dont Lionel Messi, pour un match éliminatoire du Mondial 2018. 22H26
Ligue 1: Nice gagne en patron à Guingamp 22H25
Hand: une démonstration et un record pour le PSG 22H22
EN DIRECT.

Après l’accident, le président brésilien Michel Temer a décrété trois jours de deuil alors que les plus grands clubs – Manchester United, Real Madrid ou AS Rome – et stars planétaires du football faisaient part de leur émotion, de Messi à Maradona en passant par Pelé et Ronaldo.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn