Dans la biographie de Mimi Marchand, Brigitte Macron assure « ne plus avoir confiance en personne »

La biographie non autorisée de Michèle Marchand, Mimi (1), à paraître le 17 octobre chez Grasset, et co-écrite par deux journalistes et une romancière, fait déjà beaucoup parler d’elle.

Outre le fait qu’elle brosse le portrait de la «reine des paparazzis», dont l’influence s’étale jusque dans les arcanes de l’Élysée, elle offre aussi la parole à Brigitte Macron.

Pas même Michèle Marchand, à la tête de l’agence photo Bestimages, et dont on la dit intime ?

Lire la suite sur madame.lefigaro.fr…

Le magazine Le Point publie cette semaine les bonne feuilles de Mimi, une biographie non autorisée qui lui est consacrée.

Portrait de celle qui, écrit Le Point, « est sans doute, sous ses allures de grand-mère presque respectable, l’un des personnages les plus sulfureux de la macronie… » « À coté, ajoute le journal, Alexandre Benalla ferait figure d’enfant de cœur. »

C’est elle écrit Le Point qui fournit « la moitié des sujets et ses méthodes sont loin de faire l’unanimité ».

Lire la suite sur www.rtl.fr…

C’est une marchande de secrets, qu’elle les dévoile ou, encore plus précieux, les protège.

Un fantôme à la voix rauque et à l’allure de grand-mère presque respectable, qui fournit la moitié des sujets de la presse people avec des photos plus ou moins volées, sans que son nom n’apparaisse jamais dans les ours.

Un phœnix aux mille vies, qui passe d’un mari braqueur à un autre policier, des starlettes aux grands patrons, de la case prison au cœur du pouvoir.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Le Point évoque la biographie de Mimi Marchand écrite par un trio qui comprend deux journalistes dont un du Point : « Une belle revanche pour celle qui est passée plusieurs fois par la case prison ou les gardes à vue.

On est loin de la passion/haine que pouvait susciter un Nicolas Sarkozy ou de la bonhomie sympathique qu’un François Hollande pouvait incarner aux yeux de certains  »

Pour Le Point Macron c’est « Le teigeux qui ne veut rien lâcher » (11 pages).

A propos du Président de la République, De Villiers déclare, de son côté, dans Valeurs Actuelles (dont il fait la Une) : « Le séjour de Brigitte et Emmanuel Macron au Puy du Fou a créé un lien amical et ce lien ne peut pas s’effacer.

Lire la suite sur www.atlantico.fr…