Crash d’un avion bangladais près de Katmandou: au moins 49 morts

L’avion, qui transportait 71 personnes –67 passagers et quatre membres d’équipage– s’est écrasé près de l’unique aéroport international du pays.

Selon des témoins, l’avion s’est écrasé en effectuant une deuxième tentative d’atterrissage et a pris feu après s’être arrêté sur un terrain de football proche de la piste.

Des affaires personnelles de passagers de l’avion bangladais qui s’est écrasé près de Katmandou, au Népal, le 12 mars 2018 © PRAKASH MATHEMA AFP
« Il aurait dû aller tout droit mais il est parti dans l’autre direction », a déclaré Sushil Chaudhary, qui travaille dans les services de nettoyage de l’aéroport.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

L’avion, qui transportait 71 personnes -67 passagers et quatre membres d’équipage- a chuté près de l’unique aéroport international du pays.

« Quarante personnes sont mortes sur le coup et neuf autres dans deux hôpitaux de Katmandou », a déclaré Manoj Neupane, porte-parole de la police, précisant que 22 blessés avaient été hospitalisés, certains dans un état critique

L’avion, qui transportait 67 passagers et quatre membres d’équipage a chuté sur un terrain de football près de l’unique aéroport international du pays.

Les causes de l’accident n’étaient pas immédiatement déterminées mais selon un communiqué, des autorités aéroportuaires l’avion était « hors de contrôle » peu avant l’atterrissage.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

L’avion, qui transportait 67 passagers et quatre membres d’équipage a chuté sur un terrain de football près de l’unique aéroport international du pays.

Parmi les passagers figuraient 33 Népalais, 32 Bangladais, 1 Chinois et 1 Maldivien, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la compagnie aérienne, Kamrul Islam.

Des images en direct postées sur Facebook montraient la colonne de fumée noire s’élevant derrière la piste d’atterrissage, où un autre appareil était en attente.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Quarante personnes ont été tuées lundi dans l’accident d’un avion bangladais qui s’est écrasé peu avant son atterrissage à l’aéroport de Katmandou, a annoncé un responsable dans un nouveau bilan.

« Les chances de retrouver quiconque vivant sont minces car l’avion a été sérieusement incendié », a ajouté le porte-parole de l’armée Gokul Bhandaree.

« Nous venons de retirer des cadavres et des personnes blessées des débris », a déclaré à l’AFP le porte-parole du gouvernement népalais, Narayan Prasad Duwadi.

Lire la suite sur www.rtbf.be…