Crash d’un Antonov près de Moscou: la boîte noire retrouvée

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Des centaines d’hommes en uniforme continuaient de passer au peigne fin plusieurs hectares enneigés à la recherche de restes de corps et de débris dans la zone du crash, où circulaient également camions, motoneiges, déneigeuses et hélicoptère, selon un journaliste de l’AFP.

La boîte noire contenant les données du vol a été retrouvée lundi, a indiqué le Comité intergouvernemental de l’aviation (MAK), ajoutant que « des spécialistes ont commencé à l’ouvrir et à analyser les informations ».

L’appareil a disparu des écrans radar à 14H28 locales (11H28 GMT), quatre minutes après son décollage en direction d’Orsk, une ville de l’Oural à la frontière du Kazakhstan.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Les débris de l’appareil sont dispersés sur une dizaine d’hectares dans ce champ recouvert de neige, à 70 kilomètres au sud-est de Moscou (Russie).

Au premier regard, lorsqu’ils sont arrivés, ils ont compris qu’il n’y avait aucun espoir de retrouver des survivants : l’avion s’est littéralement désintégré.

À son bord, il y avait 65 passagers et six membres d’équipage.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Une collision avec un hélicoptère?L’appareil, un Antonov An-148 de la compagnie Saratov Airlines, venait de décoller en direction d’Orsk, une ville de l’Oural, quand il a disparu des radars.Il s’est écrasé dans le district de Ramenski, à quelque 70 km au sud-est de Moscou.

« Le président Poutine a ordonné au gouvernement de créer une commission spéciale sur cette catastrophe aérienne », a indiqué le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par les agences russes.

L’appareil a disparu des radars deux minutes après le décollage, a indiqué une source au sein de l’aéroport Domodedovo aux agences de presse russe.A Orsk, une ville de l’Oural proche de la frontière avec le Kazakhstan, les proches des passagers commençaient aussi à affluer à l’aéroport, selon les médias locaux.3600 km de rayon d’actionBasée à Saratov (Volga), Saratov Airlines exploite essentiellement des avions russes Antonov ou Yakovlev.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn