Concert des Enfoirés sur TF1: A quoi ressemble un show sans Jean-Jacques Goldman?

Et cela en l’absence de Jean-Jacques Goldman, l’agent très spécial qui veillait jusqu’ici à ce que le plan des artistes donnant de leur voix au Restos du cœur se déroule sans accroc.

Enregistré en janvier au Zénith de Toulouse, le concert est diffusé ce vendredi, à 20h55 sur TF1.

Il y a ceux qui, comme l’a confié Patrick Bruel à Gala se sentent « orphelins », et ceux qui, à l’instar de Liane Foly, préfèrent ne pas entonner le refrain du « c’était mieux avant ».

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Le spectacle des Enfoirés 2017, enregistré au Zénith de Toulouse fin janvier, est diffusé ce soir sur TF1 à 20 h 55.

Les Enfoirés, une bande de potes ?

«Malgré tout ce qui peut être écrit, il y a une excellente ambiance, je peux le dire», témoigne Liane Foly, que nous avons rencontrée avec les autres artistes entre deux concerts, au Zénith de Toulouse, fin janvier.

Lire la suite sur www.ladepeche.fr…

Le nouveau spectacle est intitulé Mission Enfoirés, il s’agit du premier sans Jean-Jacques Goldman.

Les Enfoirés reprendront également Le Portrait de Calogero, Il est où le bonheur de Christophe Maé.

Les Enfoirés ont organisé un débat présidentiel… Vous les verrez partir en croisière.

Lire la suite sur www.rtl.fr…

La légende raconte qu’ils étaient tous deux en couple quand ils décident au début des années soixante-dix de partir en Turquie au volant d’une 2CV.

A l’époque, Gold­man à 24 ans, il est le chan­teur du groupe Thaï Phong qui se révèle avec le tube Sister Jane, mais aussi vendeur dans le maga­sin d’articles de sports de ses parents en banlieue pari­sienne.

Avec son label My Major Company basé sur le finan­ce­ment parti­ci­pa­tif, il a quelques réus­sites à son actif comme la carrière du chan­teur Grégoire et Géné­ra­tion Gold­man, un album de reprises de chan­sons de son père par la jeune garde (M Pokora, Zaz, Amel Bent…).

Lire la suite sur www.gala.fr…

On va dégager plus de temps Bénabar, Lorie et moi pour travailler un peu plus à la conception du show, mais on remplace pas Jean-Jacques qui est un homme avec un cœur beaucoup plus gros que le mien et un cerveau beaucoup plus gros que le mien », confiait Michaël Youn à Télé-Loisirs en juin 2016, quelques semaines après l’annonce du départ du leader des « Enfoirés ».

S’il est peu probable que le spectacle soit un fiasco, la machine des « Enfoirés » étant bien rodée, depuis le départ de Jean-Jacques Goldman, personne ne semble avoir pris les commandes du navire.

En clin d’œil à celui qui a mené la troupe pendant 30 ans, le titre se termine par « La Chanson des Restos » créée en 1986 par Jean-Jacques Goldman.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…

Le spectacle a ĂŠtĂŠ enregistrĂŠ fin janvier au ZĂŠnith de Toulouse.

Nolwenn Leroy a par exemple, confiĂŠ que l’ambiance ĂŠtait particulièrement conviviale cette annĂŠe : « On est beaucoup moins de filles qu’on a jamais ĂŠtĂŠ en fait … on est dix cette annĂŠe, c’est un peu pĂŠnurie de chanteuses.

Il y a une belle ambiance qui flotte dans l’air », a-t-elle ainsi racontĂŠ Ă  RTL.Les EnfoirĂŠs 2017, un spectacle riche en surprisesCette annĂŠe, l’hymne a ĂŠtĂŠ ĂŠcrite par GrĂŠgoire et choisie par Jean-Jacques Goldman : « Je la destinais Ă  mes enfants », a expliquĂŠ l’auteur de la ritournelle avant d’ajouter : « mais, quand je lui ai soumise, il m’a dit qu’on allait la garder pour l’hymne 2017 et m’a juste suggĂŠrĂŠ d’ajouter du rap pour faire une cĂŠsure.

Lire la suite sur www.non-stop-people.com…

Au profit de l’association des Restos du Cœur, ce show réalise chaque année des scores d’audience dignes de ceux d’un match de football d’une grande compétition.

En 2016, le spectacle a rassemblé plus de 11,6 millions de téléspectateurs sur TF1, soit 49,9% du public.

Ces recettes publicitaires permettent à TF1 de couvrir ses frais car, il faut savoir que la quasi-totalité des coûts d’organisation du concert (salaires des techniciens, son, lumière, décor, costumes, promo, etc.) est financée par la chaîne privée.

Lire la suite sur tvmag.lefigaro.fr…

« Aujourd’hui, on n’a plus le droit / Ni d’avoir faim, ni d’avoir froid / Dépassé le chacun pour soi / Quand je pense à toi, je pense à moi » : ce refrain, que tout le monde connaît, est signé Jean-Jacques Goldman.

Dans Jean-Jacques Goldman : de Céline Dion à Coluche , le documentaire diffusé ce jeudi 2 mars en première partie de soirée, l’artiste revient sur le contexte de la création de cette chanson et expose son face à face improbable avec Coluche, père des Restos.

Les Enfoirés 2017 : à quoi ressemble le premier spectacle sans Jean-Jacques Goldman ?

Lire la suite sur www.programme-tv.net…