Claude Bartolone veut développer le service civique auprès des jeunes Franciliens

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Après les attentats de janvier contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, le président François Hollande avait promis de garantir une réponse positive à chaque candidat au service civique, promesse qui s’est traduite par la mise en place du service civique dit « universel » depuis le 1er juin.

Au menu : un apprentissage des valeurs républicaines, des gestes de premiers secours, du permis de conduire, du BAFA [brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur], du brevet d’encadrement sportif… En contrepartie, ces jeunes citoyens travailleront dans des lycées, foyers ruraux, associations, résidences pour personnes âgées, entreprises de transport… » Il faudrait par contre en passer par la loi si la mesure devait avoir un caractère obligatoire.

Dans un entretien accordé au Journal du dimanche du 29 novembre, le président de l’Assemblée nationale indique que, s’il est élu à la tête de la région, il souhaite « mettr[e] en place un service civique régional, pourquoi pas obligatoire ».

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Dans le sondage Ifop pour Le Figaro, RTL et LCI, réalisé du 24 au 26 novembre, soit plus de dix jours après les attentats du 13 novembre, la députée LR des Yvelines obtiendrait 33 % des voix au premier tour, contre 23 % pour la liste PS-PRG-Union des écologistes, conduite par Claude Bartolone (23 %), et 21 % pour la liste menée par le chef de file du Front national Wallerand de Saint-Just.

Le directeur du département opinion de l’Ifop juge que les projections sur le second tour sont hasardeuses, pour deux raisons: elles ne tiennent pas compte de «la dynamique en faveur de la liste Pécresse, qui est dix points devant celle de Bartolone au premier tour, ce qui est très important dans la perspective du second tour ».

Il montre aussi que la surmédiatisation de François Hollande pendant l’état d’urgence n’a pas bénéficié au président PS de l’Assemblée nationale, dont la liste est créditée de deux points de moins que dans le précédent sondage Ifop réalisé du 3 au 6 novembre, alors que l’Île-de-France a été au cœur des attentats.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Avec 33% (+1 point) d’intentions de vote au premier tour, la liste Pécresse (Les Républicains-UDI-MoDem) devancerait ce dimanche de dix points celle de Claude Bartolone (PS-PRG), créditée de 23% (-2 pts), selon cette enquête pour Le Figaro, RTL et LCI.  La gauche est talonnée par la liste FN de Wallerand de Saint-Just (21%), qui gagne 2,5 points par rapport à la précédente enquête du même type réalisée début novembre, avant les attentats de Paris.

En Ile-de-France, Valérie Pécresse continue de faire la course en tête, selon un sondage Ifop publié lundi.  La liste de la droite et du centre conserverait un net avantage au 1er tour mais l’emporterait de justesse au second, en cas de triangulaire avec la gauche et le Front national.

Dans une enquête Ifop publiée lundi, à six jours du premier tour, la liste de la droite et du centre portée par Valérie Pécresse battrait de justesse celle de la gauche menée par Claude Bartolone en Ile-de-France.

Lire la suite sur www.lejdd.fr…

A une semaine du premier tour, la candidate Républicaine reste favorite face au socialiste Claude Bartolone et au frontiste Wallerand de Saint-Just.

Au premier tour, elle obtiendrait 33% des voix contre 23% pour le socialiste Claude Bartolone et 21% pour Wallerand de Saint-Just (FN).

A noter qu’un sondage Ifop de début novembre donnait des scores plus serrés entre les candidats, preuve que le scrutin n’est pas tout à fait joué.

Lire la suite sur www.atlantico.fr…

Selon un sondage Ifop publié ce lundi, la liste LR-UDI-MoDem de Valérie Pécresse est donnée favorite pour l'emporter en Ile-de-France lors des prochaines élections régionales, devant le candidat de l'union de la gauche et des écologistes, Claude Bartolone.

Selon ce sondage, elle l’emporterait pour 2% des suffrages exprimés dans le cadre d’une triangulaire l’opposant au candidat PS-PRG-UDE-EELV, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, et au candidat FN Wallerand de Saint-Just.

La liste de Claude Bartolone perd seulement un point au second tour par rapport au précédent sondage de l’Ifop, au profit de la liste FN.

Lire la suite sur www.francesoir.fr…

La liste de la droite et du centre de Valérie Pécresse conserverait un net avantage au 1er tour des régionales en Ile-de-France et l’emporterait de justesse au second, en cas de triangulaire avec la gauche et le Front national, selon un sondage Ifop publié lundi.

Avec 33% (+1 point) d’intentions de vote au premier tour, la liste Pécresse (Les Républicains-UDI-MoDem) devance de dix points celle de Claude Bartolone (PS-PRG), créditée de 23% (-2 pts), selon cette enquête pour Le Figaro, RTL et LCI.

La gauche est désormais talonnée par la liste FN de Wallerand de Saint-Just (21%), qui gagne 2,5 points par rapport à la précédente enquête du même type réalisée début novembre, avant les attentats de Paris.

Lire la suite sur www.la-croix.com…

Les candidats à la présidence de la région Île-de-France sont : Claude Bartolone, tête de liste du Parti socialiste – Parti radical de gauche, Valérie Pécresse, tête de liste Les Républicains – UDI – MoDem, Wallerand de Saint Juste, tête de liste le Front national, Emmanuelle Cosse, tête de liste EELV – Le Rassemblement citoyen Cap 21, Nathalie Arthaud, tête de liste Lutte Ouvrière, Pierre Laurent, tête de liste Front de Gauche, Nicolas Dupont-Aignan, tête de liste Debout la France, François Asselineau, tête de liste Union populaire républicaine, Aurélien Véron, tête de liste Aux urnes citoyens, Dawari Horsfall, tête de liste d’Union citoyenne, Valérie Sachs, tête de liste Nous citoyens pour l’Ile-de-France, Sylvain de Smet, tête de liste Fédération libertaire unitaire ouverte, Nizarr Bourchada, tête de liste Union des démocrates musulmans français.

INFO RTL – La liste conduite par Valérie Pécresse est créditée de 39% d'intentions de vote au second tour, en cas de triangulaire face à Claude Bartolone (37%) et Wallerand de Saint-Just (24%). À une semaine du début des élections régionales dont les scrutins auront lieu les 6 et 13 décembre, le suspense est total dans la région Île-de-France.

Selon un sondage Ifop pour RTL, LCI et Le Figaro, la liste emmenée par Valérie Pécresse arrive en tête au second tour, avec 39% des intentions de vote.

Lire la suite sur www.rtl.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn