Cannes en 11 questions

Martin Scorsese aurait sans doute montré The Irishman avec Robert de Niro et Joe Pesci mais, comme Roma, le nouveau long-métrage d’Alfonso Cuaron (qui rêvait de venir sur la Croisette), c’est un film estampillé Netflix – privé de compétition parce qu’il ne sort pas ses films en salles, le géant de la SVoD a tourné le dos au Festival.

LIRE AUSSI >> Salles, SVoD… : le cassê-tête du nouvel agenda des films

Quant à Paolo Sorrentino, son biopic-fleuve (plus de trois heures) sur Silvio Berlusconi, Loro, n’a tout simplement pas plu au comité.

Pas moins de six premiers longs-métrages à Un certain regard, et deux en compétition officielle, dont un qui devrait secouer les palmiers, Un couteau dans le coeur de Yann Gonzalez, avec Vanessa Paradis en productrice de films pornos gays à la fin des années 1970, plongée dans un thriller brindezingue qui, promet-on, ne plaira pas à tout le monde.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Cate Blanchett et Kristen Stewart ont fait leurs premiers pas sur la Croisette mardi 8 mai, à quelques heures seulement de la cérémonie d’ouverture (qui sera présentée par Edouard Baer).

En tailleur rose poudré pour la première, bleu pastel pour la deuxième, elles ont posé sur le photocall avec tous les autres membres du jury (dont Cate Blanchett est la présidente), avant une conférence de presse lançant les hostilités cannoises.

À voir aussi :Cate Blanchett : ses plus belles apparitions au Festival de Cannes

Depuis qu’elle a foulé pour la première fois les marches en 1999, Cate Blanchett est devenue une habituée du Festival, comme actrice ou comme productrice.

Lire la suite sur www.parismatch.com…

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Avec L’Eté, film en compétition, le Russe Kirill Serebrennikov met en scène la biographie de la rock star soviétique Viktor Tsoï, le leader du groupe Kino.

Le metteur en scène et cinéaste ne viendra pas présenter son film à Cannes: il est assigné à résidence à Moscou depuis l’été dernier, accusé de détournement de fonds publics par le pouvoir.

Après son arrestation et assignation à résidence, en 2017, des personnalités françaises du monde de la culture ont signé un appel de soutien: « Harcelé depuis de nombreuses années, ce trublion génial de la scène théâtrale et du cinéma russe paye douloureusement sa liberté de création.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

Lire la suite sur www.lemonde.fr…