buzz des Etats-Unis : un vortex polaire fait chuter les températures jusqu’à -50 °C

Ce tourbillon d’air froid a commencé à toucher une grande partie du nord des Etats-Unis, du Dakota jusqu’au Maine, et doit continuer sa course vers le sud dans les prochains jours, jusqu’à transformer les deux tiers du pays en glacière.

Le Midwest va subir de plein fouet cette masse d’air glacée qui tourbillonne habituellement autour du pôle Nord : les températures devraient chuter de 28 °C par rapport à la normale cette semaine, soit jusqu’à 35 °C au-dessous de zéro.

L’alerte au grand froid a été donnée dès lundi dans ces Etats, selon la chaîne météo Weather Channel.

Lire la suite sur www.lesechos.fr…

CLIMAT Les habitants du Midwest devraient se réveiller avec -21 degrés en ressenti à Pittsburgh en Pennsylvanie, -45 à Chicago ou encore -50 à Grand Forks, dans le Dakota du Nord…

La France fait face à la tempête Gabriel, tandis que plusieurs millions d’habitants du nord des Etats-Unis sont confrontés à une vague de froid historique.

Outre-Atlantique, des températures glaciales sont ce mercredi, allant jusqu’à -50 degrés Celsius en ressenti, un froid provoquant fermetures d’école, suspensions de distribution du courrier ou perturbations du trafic aérien.

Les habitants de la région du Midwest devraient se réveiller avec -21 degrés Celsius en ressenti à Pittsburgh en Pennsylvanie, à l’est du pays, -45 à Chicago ou encore -50 à Grand Forks, dans le Dakota du Nord, non loin de la frontière avec le Canada, selon les prévisions de la chaîne météo Weather Channel.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Si l’on attend, en France, une vague de froid et de la neige à partir de mardi 29 janvier après-midi, ce sont, outre-Atlantique, des records de basse température qui devraient être battus.

A partir de mercredi matin, les Etats-Unis devraient être traversés par l’une des plus grosses vagues de froid jamais connues, selon les experts en météorologie.

Alors que les températures devraient descendre au-dessous de – 15 °C sur la côte est, c’est dans le Midwest que des records historiques de froid pourraient être atteints.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

VIDÉO – L’alerte au grand froid a été donnée dans plusieurs États du Midwest, du Dakota du Nord à l’Ohio, qui pourraient connaître les températures les plus basses depuis vingt ans, de l’ordre de -50° C.

Une grande partie du nord des États-Unis subissait mardi une vague de froid historique avec des chutes de neige et des températures polaires de -50° Celsius, qui provoquaient des perturbations dans le trafic aérien et dans les administrations.

L’alerte au grand froid a été donnée dès lundi dans plusieurs États du Midwest, du Dakota du Nord à l’Ohio, qui pourraient connaître les températures les plus basses depuis vingt ans, selon la chaîne météo Weather Channel.

«Dans la belle région du Midwest, les températures ressenties atteignent -60 degrés (-51 Celsius), le plus froid jamais enregistré», a-t-il écrit, ajoutant ironiquement: «Que diable se passe-t-il avec le réchauffement climatique mondial?

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Plusieurs millions d’habitants du nord des Etats-Unis, confrontés à une vague de froid historique, s’apprêtaient à braver des températures encore plus glaciales mercredi, jusqu’à -50 degrés Celsius en ressenti, provoquant fermetures d’école, suspensions de distribution du courrier ou perturbations du trafic aérien.

Les habitants de la région du « Midwest » devraient se réveiller avec -21 degrés Celsius en ressenti à Pittsburgh en Pennsylvanie, à l’est du pays, -45 à Chicago ou encore -50 à Grand Forks, dans le Dakota du Nord, non loin de la frontière avec le Canada, selon les prévisions de la chaîne météo Weather Channel.

Des dizaines de millions de personnes sont concernées par cette alerte au grand froid lancée dès lundi dans plusieurs Etats du « Midwest », du Dakota du Nord à l’Ohio, qui pourraient enregistrer les températures les plus basses depuis vingt ans, selon Weather Channel.

Lire la suite sur www.parismatch.com…