Brésil: plus de 17 morts après la rupture d'un barrage minier

Des corps ont été trouvés dans la nuit de jeudi à vendredi et le bilan de 17 morts dans l’effondrement d’un barrage minier dans le sud-est du Brésil, à l’origine d’une gigantesque coulée de boue, va s’alourdir, selon le responsable des pompiers.

Le nombre de disparus va dépasser les 40, mais ce chiffre n’est pas encore officiel », avait déclaré jeudi soir ce même commandant au téléphone, depuis le village aux trois-quarts submergé par une gigantesque coulée de boue de Bento Rodrigues, où il participait aux secours.

Un barrage minier s’est rompu ce jeudi au Brésil dans l’Etat de Minas Gérais au sud-est du pays, provoquant une gigantesque coulée de boue toxique qui a englouti plusieurs habitations d’une commune voisine.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Brésil : un village englouti par une coulée de boue, 17 morts Un village brésilien a été englouti après qu’un barrage minier grand comme 10 terrains de football a cédé. réagir Bento Rodrigues (Brésil), jeudi.

Le nombre de disparus va dépasser les 40, mais ce chiffre n’est pas encore officiel», a déclaré Adaõ Severino Junior, commandant des pompiers de la ville de Mariana. «Le nombre de blessés a dépassé les 50», a-t-il ajouté au téléphone depuis le village aux trois-quart submergé de Bento Rodrigues, où il participe aux secours. «C’est une situation dramatique. Il fait noir. Il y a beaucoup de boue.

Tel est le dramatique bilan de l’effondrement d’un barrage minier, jeudi, dans le Sud-Est du Brésil. «Il y a 17 morts, plus de cinquante blessés.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Le nombre de disparus va dépasser les 40, mais ce chiffre n’est pas encore officiel », a déclaré Adaõ Severino Junior, commandant des pompiers de la ville de Mariana (sud-est). « Le nombre de blessés a dépassé les 50 », a-t-il ajouté au téléphone depuis le village aux trois-quart submergé de Bento Rodrigues, où il participait aux secours. « C’est une situation dramatique. Il fait noir. Il y a beaucoup de boue.

Au moins 17 personnes ont péri jeudi dans le sud-est du Brésil après l’effondrement d’un barrage minier à l’origine d’une gigantesque coulée de boue ayant ravagé un village tout entier, selon un responsable des pompiers.

La présidente Dilma Rousseff a proposé au gouverneur de l’État de Minais Gerais, Fernando Pimentel, l’aide de l’armée et de la défense civile nationale. « La Défense civile et d’autres organes compétents font tout ce qu’ils peuvent pour porter les premiers secours à la population de la localité, qui reste difficile d’accès en raison des dégâts provoqués par l’inondation », a déclaré M.

Lire la suite sur www.lavoixdunord.fr…

Cinema Magazine – à 11h45Hunger Games 4 : le final est-il à la hauteur de la saga ? le 06 novembre 2015 à 06h55 , mis à jour le 06 novembre 2015 à 08h41. au-cho[email protected]html’) » href= »# » rel= »nofollow »>Au chômage, ils vont à l’école pour devenir de « bons » pères Noëldilma rousseff , brésil , mort Amériques Au moins 17 personnes ont perdu la vie jeudi dans le sud-est du Brésil après l'effondrement d'un barrage minier à l'origine d'une gigantesque coulée de boue.

Des maisons englouties jusqu’au toit par une boue rouge et épaisse, d’autres à moitié submergées ou détruites, des voitures embourbées : les images d’hélicoptère diffusées avant la tombée de la nuit par la chaîne de télévision Globo montraient d’impressionnantes scènes de dévastation.

Pour une raison encore inconnue, le barrage a cédé en milieu d’après-midi,  libérant une coulée de boue « qui s’est répandue sur deux kilomètres » dans la  vallée jusqu’au village.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Le nombre de disparus va dépasser les 40, mais ce chiffre n'est pas encore officiel», a déclaré à l'AFP Adaõ Severino Junior, commandant des pompiers de la ville de Mariana (sud-est). «Le nombre de blessés a dépassé les 50», a-t-il ajouté au téléphone depuis le village aux trois-quart submergé de Bento Rodrigues, où il participait aux secours. «C'est une situation dramatique. Il fait noir. Il y a beaucoup de boue.

Pour une raison encore inconnue, le barrage a cédé en milieu d'après-midi, libérant une coulée de boue «qui s'est répandue sur deux kilomètres» dans la vallée jusqu'au village, a expliqué ensuite ce syndicaliste à l'AFP.

Des maisons englouties jusqu'au toit par une boue rouge et épaisse, d'autres à moitié submergées ou détruites, des voitures embourbées: les images d'hélicoptère diffusées avant la tombée de la nuit par la chaîne de télévision Globo montraient d'impressionnantes scènes de dévastation.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Un bilan provisoire de fait état de 17 morts dans l’effondrement d’un barrage minier dans le sud-est du Brésil, à l’origine d’une gigantesque coulée de boue, va s’alourdir, selon le responsable des pompiers.

Votre édition du soir est disponible sur soir. sudouest. ‘effondrement d’un barrage minier dans le sud-est du Brésil EST à l’origine d’une gigantesque coulée de boue.

Maisons englouties jusqu’au toit par une boue rouge et épaisse, habitations détruites, voitures embourbées : les images d’hélicoptère diffusées avant la tombée de la nuit par la chaîne de télévision Globo montraient d’impressionnantes scènes de dévastation.

Lire la suite sur www.sudouest.fr…

Le nombre de disparus va dépasser les 40, mais ce chiffre n’est pas encore officiel », a déclaré à l’AFP le commandant des pompiers de la ville de Mariana.  « Le nombre de blessés a dépassé les 50 », a-t-il ajouté au téléphone depuis le village aux trois quart submergé de Bento Rodrigues, où il participait aux secours.

Pour une raison encore inconnue, le barrage a cédé en milieu d’après-midi, libérant une coulée de boue « qui s’est répandue sur deux kilomètres » dans la vallée jusqu’au village.

Brésil : au moins 17 morts après la rupture d’un barrage minierPour une raison encore inconnue, le barrage a cédé, jeudi 5 novembre.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…