Brett Ratner, producteur de The Revenant, accusé à son tour de harcèlement sexuel

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Après l’affaire Harvey Weinstein et le cas Kevin Spacey, le cinéaste hollywoodien est accusé par six femmes de harcèlement sexuel et de conduite inappropriée.

L’ouragan provoqué par l’affaire Harvey Weinstein continue à briser l’omerta qui régnait sur les abus de pouvoir dans le milieu du cinéma.

Natasha Henstridge a reconnu avoir été inspirée à prendre la parole par les dizaines de femmes ayant récemment dénoncé les violences sexuelles de Harvey Weinstein, qui, devant la gravité et l’ampleur des accusations, a été forcé de démissionner de sa société.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Six femmes témoignant contre Ratner dans un article publié ce mercredi par le Los Angeles Times, parmi lesquelles les actrices Natasha Henstridge et Olivia Munn.Henstridge («La Mutante») raconte que Brett Ratner l’a forcée à lui faire une fellation au début des années 1990, alors qu’elle avait 19 ans.

J’ai fini par abandonner et il a fait son truc », explique Henstridge.Des années plus tard, l’actrice a auditionné pour un rôle dans «Prison Break » sachant que Brett Ratner, producteur exécutif de la série, pouvait être présent.

«Il a a fait comme si nous étions de vieux amis, me faisant remarquer qu’il «ne m’avait pas vu depuis des années » », se rappelle Natasha Henstridge.L’avocat de Brett Ratner démentVue dans la série «The Newsroom » ou dans «X-Men : Apocalypse », Olivia Munn affirme que Brett Ratner s’est masturbé devant elle alors qu’elle apportait à manger dans sa caravane sur le tournage de «Coup d’éclat » en 2004.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Le réalisateur de 48 ans a formellement démenti ces accusations dans une déclaration de son avocat au quotidien.

Natasha Hentstridge, rendue célèbre par son rôle dans « La Mutante » en 1995, a accusé M. Ratner de l’avoir forcée à pratiquer une fellation alors qu’elle était mannequin à New York et âgée de seulement 19 ans.

Olivia Nunn, qui a joué dans la série télévisée « The Newsroom », a affirmé au quotidien que Brett Ratner s’était masturbé devant elle quand elle était sur le plateau de « Coup d’éclat » (2005).

Lire la suite sur lexpansion.lexpress.fr…

Les actrices Natasha Henstridge, Olivia Munn et quatre autres femmes ont accusé Brett Ratner, 48 ans, réalisateur notamment des blockbusters « Rush Hour » et « X-Men l’affrontement final », de violences sexuelles, selon le Los Angeles Times.Natasha Hentstridge, rendue célèbre par son rôle dans « La Mutante » en 1995, l’a accusé de l’avoir forcée à pratiquer une fellation alors qu’elle était mannequin à New York et âgée de seulement 19 ans.

Et il s’est imposé physiquement », a déclaré l’actrice reconnaissant que, de guerre lasse, elle avait fait ce qu’il lui demandait.Olivia Nunn, qui a joué dans la série télévisée « The Newsroom », a quant à elle affirmé au quotidien que Brett Ratner s’était masturbé devant elle quand elle était sur le plateau de « Coup d’éclat » (2005).

« Je représente M. Ratner depuis deux décennies et aucune femme ne l’a jamais accusé de comportement sexuel inapproprié ou de harcèlement sexuel.

Lire la suite sur www.sudouest.fr…

Harcèlement sexuel : témoignages chocs de femmes anonymes agressées (VIDEO)L’actrice Natasha Henstridge raconte ainsi que Brett Ratner l’aurait forcée à lui faire une fellation quand elle avait 19 ans.

Un récit que récuse le producteur et cinéaste par le biais de son avocat.Parmi les autres accusatrices de Brett Ratner figure Olivia Munn.

La bombe de la semaine : Olivia MunnL’actrice Jaime Ray Newman (The Punisher), elle, raconte que Brett Ratner est venu l’importuner pendant un vol en 2005 en lui parlant de façon très crue des actes sexuels qu’il aimerait pratiquer avec elle et en lui montrant des photos nues de sa copine de l’époque.

Lire la suite sur www.programme-tv.net…

Brett Ratner n’est pas le premier (et probablement pas le dernier) à être accusé de harcèlement sexuel.

Après Harvey Weinstein et James Toback, c’est donc au tour du producteur de The Revenant d’être dans la tourmente.

C’est alors qu’elle était invitée dans la maison de Brett Ratner, un soir au début des années 1990, que la situation a dégénéré : ce dernier l’aurait forcée à lui faire une fellation.

Lire la suite sur www.vanityfair.fr…

Dans son édition du jour, le quotidien américain révèle les témoignages de six femmes accusant Brett Ratner de « harcèlement sexuel ou comportement inapproprié ».

A un moment, j’ai dû céder et il a fait son truc… »

Alors que de nombreuses actrices sont sorties de leur silence ces dernières semaines pour raconter le harcèlement et les agressions subies par de célèbres producteurs américains, le Los Angeles Times donne la parole à cinq autres victimes, qui comme Natasha Henstridge, portent de lourdes accusations contre Brett Ratner.

Alors que Brett Ratner nie « catégoriquement » ces accusations par la voie de son avocat, le quotidien américain relaie le témoignage d’une autre victime, l’actrice Olivia Munn, devant qui le réalisateur se serait masturbé alors qu’elle venait lui apporter un repas dans sa caravane sur le tournage de Coup d’éclat en 2004.

Lire la suite sur people.bfmtv.com…

Lire la suite sur www.lesoir.be…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn