Bretagne: Une femme condamnée pour s'être mariée avec un homme de 53 ans de plus qu'elle

Mardi, une femme de 29 ans a été condamnée à six mois de prison avec sursis par le tribunal de Saint-Brieuc pour « abus frauduleux de la faiblesse d’une personne vulnérable », rapporte Le Télégramme.

Le tribunal n’a pas cru en la sincérité de son amour, après qu’elle a épousé un homme de 82 ans, soit 53 ans de plus qu’elle !

Ils s’étaient rencontrés au Congo, là où l’octogénaire vivait avec sa femme, jusqu’à son décès.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

C’est à Saint-Brieuc, le 28 avril 2015 précisément que ce jeune couple convole en juste noces.

Mais là, le restaurateur est intrigué par ce couple atypique, rapporte Ouest-France le restaurateur décide d’alerter le parquet de Saint-Brieuc, qui diligente une enquête.L’octogénaire, très affaibli par deux AVC et un cancer, avait été placé sous tutelle.

Pour autant,
Le parquet décide de poursuivre la jeune mariée pour abus de faiblesse à l’encontre d’une personne vulnérable.

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

Le tribunal de Saint-Brieuc en a jugé autrement.

La jeune femme de 28 ans, jugée depuis le début du mois pour abus de faiblesse sur son époux de 82 ans, a été condamnée ce mardi à six mois de prison avec sursis pour abus de faiblesse.

Mais, malgré l’état de santé du marié, jugé incapable physiquement et mentalement par un médecin, et la différence d’âge considérable entre les deux époux, le juge des tutelles et le ministère public, saisi par la mairie, ont tous deux donné leur accord de principe pour le mariage.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Très fatigué, le futur marié avait eu du mal à passer l’alliance à son épouse.

« Je n’ai jamais vu un mariage aussi choquant en 40 ans de carrière », avait affirmé aux enquêteurs une employée du service état civil.

Une semaine après le mariage, dans le cadre de l’enquête, un médecin légiste avait examiné le marié et conclu à « une incapacité totale, aussi bien physique que psychique, d’émettre un quelconque consentement ».

Lire la suite sur www.letelegramme.fr…

Le Tribunal correctionnel de Saint-Brieuc a condamné mardi 28 juin une femme de 28 ans à six mois de prison avec sursis pour abus de faiblesse sur son époux de 82 ans, rapporte Ouest-France.

Le quotidien de l’ouest raconte que c’est lors du repas qui avait suivi la noce qu’un restaurateur a constaté l’état physique « particulièrement dégradé » du marié ainsi que son état psychique « inquiétant ».

Il conclut à l’incapacité physique et psychique totale de la victime », détaille Ouest-France.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Le marié avait 82 ans, la mariée 28 ans est condamnée pour abus de faiblesse
Saint-Brieuc – Modifié le 28/06/2016 à 19:12
| Publié le 28/06/2016 à 14:30
Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc vient de condamner à du sursis la jeune mariée, estimant qu’elle avait abusé de la faiblesse de l’homme de 82 ans.

| Daniel Fouray
Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc vient de condamner à une peine de prison avec sursis la jeune mariée, estimant qu’elle a abusé de la faiblesse de l’homme de 82 ans.

Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc vient de déclarer que oui.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Une jeune femme de 28 ans a été condamnée ce mardi à 6 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc pour avoir abusé de la faiblesse d’une personne vulnérable.

Le 28 avril 2015, elle avait épousé un octogénaire très affaibli…
Le jour du mariage à la mairie de Saint-Brieuc, le marié âgé de 81 ans a du mal à passer l’alliance à son épouse de 27 ans.

Quelques heures plus tard, au restaurant pour le repas du mariage, il est seul à table et ne semble toujours pas en forme.

Lire la suite sur www.francebleu.fr…

Mardi,  une jeune femme de 28 ans a été condam­née à six mois de prison avec sursis pour « abus de faiblesse envers une personne vulné­rable ».

Une peine lourde puisque, lors du procès le 9 juin dernier, le procu­reur avait requis une peine de 10 mois de prison avec sursis à l’en­contre de la jeune femme.Le 28 avril 2015, la jeune femme origi­naire du Congo avait épousé un homme de 82 ans à Saint-Brieuc, soit de 54 ans plus âgé qu’elle.

« J’ai appris à l’ai­mer, malgré la diffé­rence d’âge »Victime d’un AVC, l’octo­gé­naire avait été mis sous tutelle mais le juge des tutelles ne s’était opposé à son union avec la jeune femme.

Lire la suite sur www.vsd.fr…