Blocage des lycées à Toulouse: Émaillées d’incidents, les manifestations se poursuivent

Sept personnes ont été interpellées et onze blessées…

Depuis vendredi dernier, l’accès à plusieurs établissements toulousains est perturbé par la mobilisation d’élèves contre la réforme du baccalauréat et Parcoursup.

Selon la préfecture, sept personnes ont été interpellées et onze personnes blessées, parmi lesquelles le proviseur du lycée Deodat-de-Séverac qui, bousculé, a chuté et s’est fait mal au dos.

Selon la préfecture deux policiers ont été blessés au cours de la matinée et deux jeunes ont été interpellés.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

C’est notamment le cas du lycée Ozenne, situé rue Merly, au centre-ville ou encore au lycée Toulouse-Lautrec (Barrière de Paris) et au lycée Bellevue (Rangueil) ou encore au lycée Rive-Gauche (La Cépière).

Lycéens, étudiants, gilets jaunes : le point sur les actions prévues, ce jeudi

« On laisse entrer le personnel et les élèves qui sont en post-bac, mais les lycéens ne peuvent pas aller en cours », indique à Actu Toulouse Marius, élève en terminale au lycée Ozenne.

Mercredi soir, une cinquantaine de lycéens issus de treize établissements différents s’est réunie en assemblée générale, à la bourse du Travail, afin d’organiser la suite de la mobilisation.

Lire la suite sur actu.fr…

Les forces de l’ordre s’attendent à des manifestations, dès ce jeudi matin tôt, aux abords des lycées de Toulouse et de Haute-Garonne.

Les élus CGT du CHU appellent à un rassemblement « Blouses Blanches et Gilets Jaunes Tous Ensemble », samedi 8 décembre à 13 heures à Jeanne d’Arc.

« Les établissements de santé sont asphyxiés par les politiques menées depuis 30 ans », note la CGT, qui veut faire converger les luttes, à l’image de ce qui s’était produit samedi dernier.

Lire la suite sur www.ladepeche.fr…

La quatrième journée de mobilisation à Toulouse connaît un regain de tension ce jeudi.

LIRE AUSSI Gilets jaunes, lycéens, agriculteurs, routiers… Les fronts se multiplient pour l’exécutif

Par ailleurs, quelque 300 manifestants ont participé à une marche à Toulouse au cours de laquelle les forces de l’ordre ont essuyé des « tirs de projectiles », selon la même source.

Des poubelles ont également été incendiées et du mobilier urbain a été dégradé, a-t-elle ajouté.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

La préfecture a annoncé en début de soirée que 7 personnes ont été interpellées et 11 blessées sont à déplorer durant la journée, dont 8 policiers.

De nombreux abris de bus ont été détruits à coups de cailloux par des lycéens, alors qu’ils étaient en route pour rejoindre l’université Jean-Jaurès.

Alors que le rendez-vous devait se tenir dans le plus grand amphithéâtre de la fac, il a finalement été improvisé en extérieur, sur les pelouses du campus, par manque de place au sein du bâtiment.

Lire la suite sur actu.fr…