Barack Obama : « Une partie du monde est sur le point de rebasculer vers un ordre ancien, plus brutal »

Invité à Johannesburg par la fondation Mandela à rendre hommage au premier président noir de l’Afrique du Sud, élevé au rang d’icône internationale, Barack Obama s’est posé en rempart de la démocratie et a averti des dangers d’un retour en force de l’autoritarisme.

Un exposé qui a pris l’allure d’un véritable cours de relations internationales, dans lequel l’ancien président n’a pas retenu les critiques contre son successeur Donald Trump, sans jamais le nommer, fidèle à son habitude.

Rien n’aurait pu laisser présager, à ce moment-là, dans cet endroit-là, qu’un jeune garçon noir changerait le cours de l’histoire.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

A l’occasion du centième anniversaire de la naissance de Nelson Mandela, figure historique de la lutte anti-apartheid, Barack Obama a prononcé  son premier grand discours depuis qu’il a quitté la Maison-Blanche.

Comme Nelson Mandela, il a été lauréat du Prix Nobel de la président américain s’est exprimé devant plus de 14.000 personnes réunies au Wanderers Cricket Stadium à Johannesburg.

Et trois jours après la victoire des Bleus au Mondial, il a salué l’équipe française pour  sa diversité identitaire qui incarne si bien la vision défendue par Madiba (surnom de Mandela) : « Ces joueurs ne m’ont pas tous l’air d’être gaulois… mais pourtant ils sont tous français.

Lire la suite sur www.lesechos.fr…

Lire la suite sur www.lavoixdunord.fr…

Des townships aux quartiers plus aisés de Johannesburg, l’Afrique du Sud a salué mercredi l’héritage de Nelson Mandela, avec de vibrants hommages de l’ancien archevêque Desmond Tutu et de Barack Obama à l’icône mondiale de la lutte contre l’apartheid, qui aurait eu 100 ans ce 18 juillet.

Chaque année, le « Mandela Day », qui coïncide avec la naissance de « Madiba » dans le village de Mvezo (sud-est), est célébré dans la « nation arc-en-ciel » à coups d’actions caritatives et de discours.

« Agissez, inspirez le changement, faites de chaque jour un Jour Mandela », exhorte la fondation qui porte son nom.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…