Bar interdit aux femmes à Sevran : France Télévisions reconnaît un « bug »

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Diffusé le 7 décembre 2016 dans le JT de France 2, il avait suscité de vives polémiques en affirmant que les femmes étaient interdites d’entrée dans un bar de Sevran, en Seine-Saint-Denis.

>> Regardez le reportage de France 2 diffusé il y a plus d’an :

Le lendemain, des habitants de Sevran montent le ton pour affirmer que le bar n’est pas interdit aux femmes.

Selon le Bondy Blog, le propriétaire du bar avait d’ailleurs porté plainte contre France Télévisions pour diffamation et provocation à la haine raciale en juin 2017.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Plus d’un an après la diffusion d’un reportage du journal télévisé de France 2 sur le Jockey Club, un bar PMU de Sevran (Seine-Saint-Denis) prétendument interdit aux femmes, un responsable de France télévision reconnaît une erreur, évoque un « bug ».

Hervé Brusini et Marie-Anne Bernard, directrice de la responsabilité sociale et environnementale à France Télévisions, représentaient le groupe public de l’audiovisuel, et des responsables de TF1, de BFM-TV et de Radio France étaient auditionnés, le 29 janvier, par un groupe de travail sur l’« image des quartiers ».

Dans le reportage diffusé dans le journal de 20 heures, présenté alors par David Pujadas, France 2 présentait un « bar où il n’y a que des hommes ».

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Lire la suite sur www.ozap.com…

C’est le thème d’un reportage signé Caroline Sinz, diffusé le 7 décembre 2016 dans le JT de France 2, à l’époque encore présenté par David Pujadas.

Des habitants de Sevran y expliquent à quel point ils ont le sentiment d’avoir été stigmatisés par France 2.

Le propriétaire du bar PMU annonce à cette occasion qu’il compte porter plainte contre France Télévisions pour diffamation et provocation à la haine raciale, ce qu’il a fait en juin 2017 auprès du Tribunal de grande instance de Paris le 23 juin 2017.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn