Bana Al-Abed, et de nombreux autres enfants, ont pu être évacués d'Alep

Des images de la petite fille ont été relayées par l’ONG humanitaire islamique turque IHH, qui dit que l’évacuation vers Rashidin, région rurale contrôlée par les rebelles à l’ouest d’Alep, a eu lieu le 19 décembre.

« Il ne s’agit pas d’une seule fille, il s’agit de nombreux garçons et filles »
A mesure de sa médiatisation sur les réseaux sociaux et dans la presse occidentale, l’identité de Bana Al-Abed, celle de sa mère, et le fait qu’elles soient vraiment à Alep ainsi que leurs motivations ont été questionnés et parfois violemment attaqués.

Si ce n’était pas assez, des médias comme le New York Times ou Bellingcat ont confirmé, en analysant les images et vidéos postées, que la famille Al-Abed était bien là où elle disait être, même s’il était impossible de savoir si tous les messages avaient bien été écrits depuis là-bas, les identifiants d’un compte pouvant être utilisés par n’importe qui.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

>> A lire aussi : Bana et sa mère qui tweetent leur quotidien à Alep se sont confiées à CNN
L’ONG humanitaire islamique turque IHH a annoncé sur son compte Twitter que Bana Al-Abed, âgée de sept ans, « a été évacuée ce matin d’Alep avec sa famille » et publié une photo montrant la fillette, bonnet sur la tête, avec l’un de ses employés.

« Elle faisait partie du premier groupe qui a été évacué ce matin et qui se trouve à présent dans la région de Rashidin », dans la campagne d’Alep, a précisé à l’AFP un porte-parole d’IHH.

Ahmad Tarakji, chef de l’ONG médicale Syrian American Medical Society (SAMS) a lui aussi annoncé sur Twitter, photo à l’appui, l’évacuation de la fillette et son arrivée « avec de nombreux autres enfants » dans la campagne d’Alep.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Bana Al-Abed, 7 ans, racontait sur les réseaux sociaux l’horreur de la guerre à Alep (Syrie).

Bana Al-Abed, la fillette syrienne devenue célèbre pour ses tweets décrivant l’enfer quotidien à Alep, a été évacuée de la villeà la faveur de l’accord de cessez-le-feu, ont indiqué plusieurs organisations humanitaires ce lundi.

L’ONG islamique turque IHH a ainsi annoncé sur son compte Twitter que la petite fille avait quitté Alep avec sa famille ce matin et publié une photo montrant la fillette, bonnet sur la tête, avec l’un de ses employés.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Bana, dont le compte Twitter est tenu par sa mère, témoignait de son quotidien sous les bombes, dans les quartiers rebelles d’Alep, en Syrie, depuis le mois de septembre.

Ces réfugiés ont été accueillis par des travailleurs humanitaires de plusieurs ONG internationales, dont l’Union des organisations des organisations de secours et soins médicaux (UOSSM).

On nous force à quitter notre terre. »

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Avec un bonnet sur la tête, la petite Bana esquisse un sourire : l’enfant de 7 ans, dont les messages partagés sur Twitter relataient le siège d’Alep depuis des semaines, a été évacuée de la ville.

Hadi Alabdallah, journaliste syrien, a lui aussi posé avec la fillette : «Bana, 7 ans, contrainte de quitter sa maison après avoir raconté au monde les souffrances d’Alep, est finalement arrivée en sécurité.»

A lire :Le compte Twitter de la petite Bana réactivé
De nombreux utilisateurs ont fait part de leur soulagement en réponse aux images.

Lire la suite sur www.parismatch.com…

SYRIE – La fillette syrienne Bana Al-Abed, devenue célèbre pour ses tweets de l’enfer quotidien d’Alep en Syrie, a été évacuée de la ville lundi matin.

L’ONG humanitaire islamique turque IHH a en effet annoncé sur son compte Twitter que Bana Al-Abed « a été évacuée ce matin d’Alep avec sa famille » et publié une photo montrant la fillette, bonnet sur la tête, avec l’un de ses employés.

« Elle faisait partie du premier groupe qui a été évacué ce matin et qui se trouve à présent dans la région de Rashidin », dans la campagne d’Alep, a précisé un porte-parole d’IHH.

Lire la suite sur www.lci.fr…

Selon Apple, la Commission européenne a « entrepris une action unilatérale et changé les règles de manière rétroactive, au mépris de décennies de droit fiscal irlandais, de droit fiscal américain, et du consensus mondial en matière de politique fiscale ».

« La Commission n’a pas la compétence, selon les règles en matière d’aide publique, à substituer unilatéralement son propre point de vue concernant l’étendue géographique de la politique fiscale d’un Etat membre à celui de l’Etat membre lui-même », souligne le texte.

Selon le ministère des Finances, la Commission a estimé à tort qu’Apple avait bénéficié d’avantages fiscaux.

Lire la suite sur www.maritima.info…

L’ONG humanitaire islamique turque IHH a annonc� sur son compte Twitter que Bana Al-Abed, 7 ans, �a �t� �vacu�e ce matin d’Alep avec sa famille� et publi� une photo montrant la fillette, bonnet sur la t�te, avec l’un de ses employ�s. �Elle faisait partie du premier groupe qui a �t� �vacu� ce matin et qui se trouve � pr�sent dans la r�gion de Rashidin�, dans la campagne d’Alep, a pr�cis� un porte-parole d’IHH.

Ahmad Tarakji, chef de l’ONG m�dicale Syrian American Medical Society (SAMS), a lui aussi annonc� sur Twitter, photo � l’appui, l’�vacuation de la fillette et son arriv�e �avec de nombreux autres enfants� dans la campagne d’Alep.

Depuis septembre, Bana Al-Abed (@AlabedBana) tweetait avec sa m�re des tranches de vie d’Alep-Est assi�g� et bombard� par l’aviation du r�gime appuy�e par la Russie.

Lire la suite sur www.20min.ch…