Autoproclamé « journaliste gilet jaune », il interpelle des personnalités en pleine rue

Ce jeudi, le journaliste Jean-Michel Aphatie, sur son compte Twitter personnel, a partagé une vidéo au cours de laquelle il est pris à partie par un individu se qualifiant de « journaliste des gilets jaunes ».

Depuis maintenant plusieurs semaines, la « ligne éditoriale » du compte semble avoir brusquement évolué.

C’est déjà lui, lors des premières semaines du mouvement, qui avait filmé à son insu l’humoriste Franck Dubosc en lui proposant de « présenter une émission consacrée aux gilets jaunes. »

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

L’éditorialiste politique a été pris à partie en pleine rue par un homme, qui se présente comme un « jounaliste gilet jaune ».

Intitulée « Aphatie journaliste millionnaire anti ‘gilet jaune' », elle montre la discussion, pour le moins tendue, entre le présentateur d’Europe 1 Jean-Michel Aphatie et un homme qui l’interpelle à sa sortie des studios de la station.

Filmant avec son téléphone, celui qui se présente comme un « journaliste gilet jaune » prend à partie l’éditorialiste.

Lire la suite sur actu.orange.fr…

Jean-Michel Aphatie, qui intervient régulièrement sur notre antenne, a été interpellé dans la rue, à la sortie des locaux de LCI, en début de semaine, par un homme le filmant.

Second reproche fait à Jean-Michel Aphatie, toujours sur un ton agressif : « Dans votre grand appartement du XVIe, avec vos millions que vous vous êtes fait dans la presse, vous croyez tout connaître de tout : est-ce que c’est vrai ou c’est faux ? »

« Je n’ai pas d’appartement dans le XVIe », lui répond, calmement, le journaliste, qui lui précise également « ne pas avoir gagné des millions dans la presse ».

Lire la suite sur www.lci.fr…

VIDÉO – Après avoir été interpellé par un homme qui l’a notamment traité de «menteur», l’éditorialiste politique d’Europe 1 réagit et dénonce «des discours d’abrutis qui menacent la démocratie».

Jeudi, à la sortie des locaux de TF1, Jean-Michel Aphatie a été interpellé par un homme qui se présentait comme un «journaliste gilet jaune».

Au cours de cet échange, ce dernier a traité l’éditorialiste de «menteur», fustigé son «grand appartement du 16e» et estimé qu’il était «du côté des puissants».

Lire la suite sur tvmag.lefigaro.fr…

Ce « journaliste en gilet jaune » serait, selon nos informations, un certain Marc Rylewski, inconnu du grand public et sans affiliation politique apparente.

Joint par Le HuffPost sur son compte Twitter, où il ne partage que ses vidéos de « journaliste gilet jaune », Marc Rylewski a confirmé après la publication de cet article qu’il en était bien l’auteur.

Sur sa chaîne Youtube, créée en mai 2018 avec pour mot d’ordre « Aller au coeur de la pensée du système » et sous le pseudonyme d’Isadora Duncan (du nom de la célèbre danseuse américaine qui mourut à Nice au début du XXe siècle, étranglée par son foulard), l’individu s’est depuis un mois fait une spécialité d’interpeller des personnalités de tous bords, essentiellement des figures médiatiques et politiques, sur leur adhésion ou leur analyse du mouvement des gilets jaunes.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…