Attentats : une liste de cibles découverte dans une planque de Salah Abdeslam

Attentats de Paris: une empreinte de Salah Abdeslam retrouvée dans l’appartement de Forest
Une liste de cibles et des méthodes d’attaque
Cette liste avait déjà été publiée en janvier dernier par France 3 Midi-Pyrénées, sur la base d’un document du renseignement militaire français, alors que Salah Abdeslam était en cavale.

Certaines méthodes d’attaque sont ainsi décrites dans les documents retrouvés par le enquêteurs : attentat-suicide, fusillade, attaque à l’aide d’un drone…
Salah Abdeslam a refusé de s’exprimer,  vendredi dernier, lors de son premier interrogatoire devant les juges d’instruction à Paris.

Le petit caïd radicalisé de 26 ans, devenu le fugitif le plus recherché d’Europe, jusqu’à son arrestation le 18 mars à Bruxelles, avait été extrait au petit matin de sa cellule de Fleury-Mérogis, au sud de Paris, où il est incarcéré à l’isolement, pour être conduit au palais de justice dans un convoi escorté par le GIGN, l’unité d’élite de la gendarmerie, et par un hélicoptère.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

L’ordinateur a été découvert dans un appartement de Forest où Salah Abdeslam est passé durant sa cavale de quatre mois.

D’après BFM TV, qui révèle l’existence de ce fichier, l’ordinateur, sur lequel figure un document nommé « Salah », appartiendrait à Salah Abdeslam.

Mais, selon nos informations, on n’a pour l’instant aucune certitude que cet ordinateur appartienne à Salah Abdeslam et les enquêteurs restent prudents.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Une liste de cibles dans l’ordinateur de Salah Abdeslam
Abdeslam – Modifié le 25/05/2016 à 15:07
| Publié le 25/05/2016 à 13:38
Une liste de cibles potentielles en France a été découverte dans un ordinateur retrouvé dans un appartement, qui a servi de planque à Salah Abdeslam.

Une liste de cibles potentielles en France a été découverte dans un ordinateur retrouvé le 15 mars dernier dans un appartement de Forest (Belgique) qui a servi de planque à Salah Abdeslam.

Ainsi, la zone portuaire de Marseille et « le quartier d’affaires de La Défense, dont l’enquête a déjà démontré qu’Abdelhamid Abaaoud y projetait un attentat » sont cités, rapporte BFMTV.Attaques au drone ou à l’avion piégé, les scénarios évoqués sont multiples.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Salah Abdeslam, suspect clé des attentats du 13 novembre arrêté le 18 mars à Molenbeek, avait alors affirmé aux enquêteurs belges qu’il « voulait se faire exploser au stade de France » le soir des attentats, avant de faire « machine arrière ».

>> A lire aussi : Depuis sa cellule, Nemmouche a conseillé à Salah Abdeslam de se taire
Selon la chaîne, les enquêteurs se basent sur le contenu d’un ordinateur retrouvé dans un appartement de Forest, en Belgique, où la police avait échangé des tirs avec les terroristes le 15 mars dernier.

Les enquêteurs ont la conviction que l’ordinateur appartient à Salah Abdeslam.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

C’est ce qu’assurait Salah Abdeslam devant les enquêteurs belges en mars dernier.

Les policiers, qui ont désormais la conviction que l’ordinateur appartient à Abdeslam, y ont découvert plusieurs dossiers, dont l’un nommé « Salah ».

Le quartier d’affaires de La Défense, dont l’enquête a déjà démontré qu’Abdelhamid Abaaoud y projetait un attentat, est une nouvelle fois cité.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Des informations y ont été retrouvées qui témoignent que même en fuite Salah Abdeslam projetait d’autres opérations terroristes, en France.

BFMTV rappelle qu’un document du renseignement militaire français évoquait sept lieux visées dont les quatre cibles de Salah Abdeslam, mais aussi le Musée européen de Lille, le pont de Saint-Nazaire et la zone d’hydrocarbure de Lyon-Sud.

Arrêté à Molenbeek, son quartier, après plus de quatre mois de cavale, Abdeslam apparaît comme un acteur central de l’expédition meurtrière du 13 novembre qui a fait 130 morts et des centaines de blessés et le seul protagoniste direct des attentats entre les mains de la justice française.

Lire la suite sur www.parismatch.com…

Le document découvert par les enquêteurs dans l’ordinateur de Salah Abdeslam, incarcéré à la suite des attentats du 13 novembre à Paris, fait froid dans le dos.

Il dresse la liste de sept sites en France à cibler par des attaques terroristes.

En janvier dernier, France 3 Midi-Pyrénées avait déjà publié ce macabre inventaire, indiquant qu’il émanait du renseignement militaire français.

Lire la suite sur www.marianne.net…

Les enquêteurs qui travaillent sur les attentats de Paris et Saint-Denis du 13 novembre dernier ont la conviction d’avoir mis la main sur l’ordinateur de Salah Abdeslam.Dans cet ordinateur, selon BFM TV, ils ont découvert un dossier dans lequel le terroriste présumé, seul survivant des attaques du 13 novembre aurait: le quartier de la Défense à Paris, la zone portuaire de Marseille, le parlement de Strasbourg etCette liste semble, selon les informations de BFM TV, issue de celle que France 3 Midi-Pyrénées avait publié le 21 janvier dernier : il s’agissait d’un document du renseignement militaire français qui pointait 7 sites qui pourraient, selon l’armée, les cibles d’attaques « coordonnées, simultanées et géographiquement dispersées ».

Lors de cette publication, Abdeslam était encore en cavale et il aurait téléchargé cette liste.Ce document était établi sur la base du, par les hommes spécialisés dans ce domaine au ministère de la Défense.

Le ministère qui avait indiqué en janvier qu’il s’agissait d’un « scénario fictif » destiné à l’entraînement des spécialistes du renseignement.

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

Ce fichier a été découvert dans un ordinateur saisi dans l’une des planques ayant servi à Salah Abdeslam durant sa fuite.

C’est un document intriguant que les policiers ont découvert dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris.

Lire la suite sur news.google.fr…