Assistants FN: des documents révéleraient un «système frauduleux»

Un courriel du trésorier du FN à Marine Le Pen évoquant des « économies » pour les finances du mouvement « grâce au Parlement européen » a été saisi par les enquêteurs dans l’affaire des assistants parlementaires du parti à Strasbourg.
»

Lire aussi – Marine Le Pen convoquée par les juges dans l’affaire des assistants parlementaires
« Dans les années à venir et dans tous les cas de figure, nous ne nous en sortirons que si nous faisons des économies importantes grâce au Parlement européen et si nous obtenons des reversements supplémentaires », indique le trésorier du parti, Wallerand de Saint Just, dans ce message envoyé le 16 mai 2014 et révélé aujourd’hui par Le Monde.

L’une des plus proches collaboratrices de Marine Le Pen, Catherine Griset, a déjà été mise en examen pour recel d’abus de confiance, soupçonnée d’avoir été rémunérée comme assistante parlementaire alors qu’elle exerçait en réalité les fonctions de cheffe de cabinet de la présidente du FN, à son siège à Nanterre.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

L’eurodéputé et ex-conseiller au FN explique comment Marine Le Pen a pris le contrôle de l’embauche des assistants parlementaires.

Aymeric Chauprade, député européen et ancien conseiller pour les relations internationales de Marine Le Pen, un temps pressenti pour le poste de vice-président du parti d’extrême droite, est devenu un contempteur sévère du système de financement du FN et des hommes qui le composent.

Le Parlement de Strasbourg réclame, pour l’instant, le remboursement de plus d’un million d’euros à six députés, dont Marine Le Pen, en retour du versement présumé indu de salaires versés à des assistants parlementaires qui n’auraient pas réellement travaillé pour l’institution.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Le quotidien publie plusieurs extraits de documents saisis par les enquêteurs au siège du FN les 17 février 2016 et 20 février 2017 dans le cadre de l’affaire de ses assistants parlementaires au Parlement européen, soupçonnés de travailler en réalité pour le compte du parti.

LIRE AUSSI >> Tout comprendre à l’affaire des assistants parlementaires qui embarrasse le FN
Dans ces extraits, dont une partie est issue d’un courrier adressé par Wallerand de Saint-Just à Marine Le Pen, le trésorier du FN évoque les « économies importantes » qui devront être réalisées dans les « années à venir » pour maintenir les finances frontistes à flots, notamment « grâce au Parlement européen ».

Ce document interne est daté du 16 juin 2014, précise Le Monde, soit seulement trois semaines après les élections européenne qui avaient vu le FN remporter 24 siège au parlement de Strasbourg.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Ces mots signés par le trésorier du Front national, Wallerand de Saint Just, sont extraits d’un mail adressé en 2014 à Marine Le Pen, et révélé ce mercredi 29 mars par Le Monde.

Les enquêteurs ont également mis la main sur un courrier adressé par Wallerand de Saint Just à Cotelec, la structure de Jean-Marie Le Pen, dans lequel le trésorier du parti anticipe « les économies réalisées après l’élection européenne [qui] seront chiffrées exactement et lorsque les nouveaux reversements seront mis au point ».

« Il apparaissait que, depuis 2012, le FN avait pour leitmotiv, par l’intermédiaire de ses cadres et sur avis de sa présidente, la volonté de réaliser des économies grâce aux financements du Parlement européen », résument les enquêteurs dans un rapport remis récemment aux magistrats.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…