AS Monaco : les dates marquantes de l’ère Leonardo Jardim

Entre les deux parties, ce fut pourtant une affaire qui roulait très bien depuis quatre années et la nomination du Portugais en remplacement d’un Claudio Ranieri qui avait fait remonter le club asémiste en Ligue 1 et l’avait emmené jusqu’à la deuxième position du classement, avec 80 points, record pour un second à l’époque.

Cela sera une formalité pour l’ASM, puisque Jardim et ses ouailles s’imposent sur le score sans appel de quatre buts à un au Stade Orange Vélodrome contre l’Olympique de Marseille.

Un temps annoncé du côté d’Arsenal, où Wenger restera encore un an, c’est surtout un club chinois qui lui fait les yeux doux.

Lire la suite sur www.footmercato.net…

L’AS Monaco a officiellement clos jeudi le chapitre Jardim, et les discussions se poursuivent avec le Français, plus que jamais favori à la succession du Portugais.

La rupture a été douce, sans éclats, mais il a bien fallu finir par trancher publiquement.

Après avoir acté le renvoi de Leonardo Jardim mardi après-midi, l’AS Monaco a officialisé jeudi à 13 heures la fin de sa collaboration avec l’entraîneur, débutée en 2014.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Les dirigeants du Rocher ont donné leur réponse ce jeudi, en mettant à la porte l’entraîneur, Leonardo Jardim.

Mais les supporters de l’AS Monaco, qui adulent le technicien portugais, principal artisan selon eux du sacre de la saison 2016-2017 et de l’accession en demi-finale de la Ligue des champions la même saison, ne sont pas du tout d’accord.

Un communiqué particulièrement incendiaire envers les dirigeants du club.

Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com…

Lire la suite sur www.lavoixdunord.fr…

Arrivé à l’AS Monaco en 2014 en provenance du Sporting, Leonardo Jardim aura marqué le club de la principauté de son empreinte.

Ses premiers pas en principauté sont marqués par une victoire de prestige contre Arsenal en amical, mais l’entraîneur Portugais s’incline lors de son premier match officiel, à Lorient (1-2).

Des buts de Kondogbia, Berbatov et Carrasco permettent au club du Rocher de signer la première victoire d’un club français à Arsenal depuis 2002.

Lire la suite sur sport.francetvinfo.fr…