Arabie Saoudite. Les femmes vont pouvoir s’engager dans l’armée

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a comparé la corruption dans son pays à « un cancer » qui nécessite une « thérapie de choc », dans une interview publiée mardi soir par le Washington Post.

« Vous avez un corps (l’Arabie saoudite) atteint d’un cancer généralisé, le cancer de la corruption.

Il faut une chimio, le choc de la chimio, sinon le cancer détruira tout le corps », estime le prince.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Ce déplacement aux Etats-Unis interviendra après une visite du prince, considéré comme l’homme fort du royaume saoudien, à Londres le 7 mars pour des entretiens avec la cheffe du gouvernement britannique Theresa May.

Mohammed ben Salmane devrait également se rendre en visite en France dans les prochaines semaines.

La source gouvernementale à Ryad n’a donné aucun détail sur le contenu de la visite du prince héritier saoudien à Washington.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a opéré un remaniement majeur, aux allures de limogeage, à la tête de l’armée en remplaçant les principaux commandants militaires, y compris le chef d’état-major, ont annoncé lundi les médias d’état.

Le général Al-Bunyan a été démis de ses fonctions après avoir inauguré à Ryad le salon militaire SAMI, organisé par les Industries militaires saoudiennes (SAMI), la compagnie de défense nationale, qui a attiré plusieurs entreprises de défense mondiales.

Le remaniement survient également au lendemain de l’annonce à Sanaa d’une « bavure » de la coalition emmenée par l’Arabie saoudite, dont l’aviation aurait bombardé par erreur une base militaire de l’armée yéménite, son alliée, faisant entre six et 20 morts et 15 blessés, selon des sources militaires progouvernementales.

Lire la suite sur www.rtbf.be…