Aquarius : retour sur la passe d’armes entre Paris et Rome

Selon un tweet de SOS Méditerranée France, «l’Aquarius a reçu l’instruction du Centre de coordination des secours maritimes italien (IMRCC) de rester en stand-by à sa position actuelle, soit 35 milles nautiques de l’Italie et 27 milles nautiques de Malte».

Dans un Tweet, Benjamin Griveaux appelle à «revoir et réformer [les] règles européennes en matière de politique migratoire (…) La France et l’Allemagne feront fin juin une proposition ambitieuse, dans la lignée du discours de la Sorbonne du président Emmanuel Macron.»

»

LIRE AUSSI – Aquarius: la France «n’a pas à donner de leçons» à l’Italie selon Larcher

• L’Italie dénonce les «leçons hypocrites» de la France

Immédiatement, le président du Conseil italien réagit en indiquant que les déclarations françaises sont «surprenantes».

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Les deux hommes « ont évoqué la situation du navire Aquarius et ont pu échanger sur leurs positions » lors d’un entretien téléphonique, affirme la présidence française dans un communiqué.

Emmanuel Macron a souligné à cette occasion « qu’il n’avait tenu aucun propos visant à offenser l’Italie et le peuple italien. »

Lire aussi :   Tension diplomatique entre Paris et le nouveau gouvernement italien sur la crise migratoire

Les deux dirigeants « ont confirmé l’engagement de la France et de l’Italie à organiser les secours dans le cadre des règles de protection humanitaire des personnes en danger », selon le communiqué de l’Elysée.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

L’Elysée a confirmé ce jeudi que le chef du gouvernement italien serait bien présent à Paris vendredi.

« Nous souhaitons que Giuseppe Conte vienne », a-t-elle ajouté à propos de la visite du chef du gouvernement italien à Paris, que Rome menaçait d’annuler si la France ne présentait pas ses excuses après des propos d’Emmanuel Macron Macron jugés « inadmissibles » selon Rome.

Le président français a dénoncé mardi « la part de cynisme et d’irresponsabilité du gouvernement italien » après son refus d’accueillir le navire Aquarius et ses 629 migrants.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

2 h22 : Des sources de la présidence du Conseil des ministres italien, citées par les médias, affirment que M. Conte est « orienté » vers un report de sa visite, pas une annulation, car « les conditions pour une rencontre n’existent pas pour le moment ».

14h28 : Le ministre italien de l’Économie, Giovanni Tria annule sa rencontre avec son homologue français, Bruno Le Maire, à Paris, prévue cet  13h31 : Plus de 900 migrants, qui se trouvaient à bord d’un navire des gardes-côtes italiens, ont débarqué ce mercredi matin dans le port sicilien de Catane.

11h38 : Le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini a appelé Emmanuel Macron à faire preuve de « générosité » dans l’accueil des migrants, jugeant que la France n’avait pas respecté ses engagements en la matière.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a maintenu jeudi sa rencontre vendredi à Paris avec le président français Emmanuel Macron malgré les grandes tensions diplomatiques entre les deux pays sur la question des migrants, qui met au défi l’unité de l’Europe.

Celui-ci avait dénoncé mardi « la part de cynisme et d’irresponsabilité du gouvernement italien » dans la gestion de l’Aquarius, le navire humanitaire chargé de plus de 600 migrants clandestins que Rome avait refusé de laisser accoster.

Interrogé par des journalistes avant d’entrer au Palais Madama, siège du sénat italien, M. Conte a déclaré que, « oui absolument », le contentieux était clos, ajoutant que M. Macron « tenait beaucoup à maintenir cette invitation à déjeuner ».

Lire la suite sur www.la-croix.com…