Anne Hidalgo annonce la création d'un camp de réfugiés à Paris

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

La maire Anne Hidalgo a donc décidé de prendre à bras-le-corps le problème et a annoncé mardi 31 mai son intention de créer un camp humanitaire de réfugiés à Paris.

Aucun lieu n’est arrêté pour l’instant, mais Anne Hidalgo a précisé que « plusieurs sites au nord de Paris » avaient été « identifiés », « qui nous appartiennent, sur lesquels nous pourrons installer un campement, un hébergement humanitaire ».

Un dispositif semblable à celui du camp de Grande-Synthe, où la mairie, l’État et les associations coopèrent pour fournir un accueil décent aux réfugiés.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

«Bravo à Anne Hidalgo, qui annonce à Paris la création d’un camp humanitaire aux normes internationales pour les réfugiés, #lagaucheestderetour.»

Cet hommage, signé Valérie Trierweiler, est cruel pour François Hollande, mais illustre bien le positionnement de la maire de Paris, qui multiplie les déclarations marquées à gauche, en rupture avec l’exécutif.

Tandis que le gouvernement a longtemps été empêtré dans une politique floue sur la gestion de l’afflux de réfugiés, jusqu’à ce que Manuel Valls décide finalement de la construction d’un camp à Calais, Anne Hidalgo a annoncé mardi son intention de créer un camp de réfugiés aux normes internationales pour mettre fin à la multiplication de camps informels dans la capitale.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

La conférence de presse, tenue ce mardi 31 mai à 15 heures à l’hôtel de ville, promettait une « annonce forte » d’Anne Hidalgo sur la crise des réfugiés : la maire de Paris a annoncé son intention d’ouvrir un camp humanitaire de réfugiés sur un site municipal, avec l’aide des associations, pour offrir « un accueil de jour » mais aussi « l’hébergement de personnes qui arrivent démunies » dans la capitale.

L’idée est que « nous ne voyons plus ces campements indignes » et que « les personnes qui arrivent démunies ne soient pas contraintes d’aller sous des métros ou sur des sites comme celui que nous connaissons à Éole », où un campement de migrants s’est récemment reconstitué dans le nord de Paris, a-t-elle ajouté.

« Nous avons identifié plusieurs sites, notamment au nord de Paris, qui nous appartiennent ».

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…

Faire de Paris une «ville refuge» : le mantra d’Anne Hidalgo depuis un an a pris un tour spectaculaire mardi, lorsque la maire de la capitale a annoncé l’ouverture d’ici «un mois et demi» d’un camp humanitaire de réfugiés dans le nord de Paris.

Mais les capacités d’hébergement en Ile-de-France restent bien insuffisantes pour faire face à un flux d’arrivées continu – une centaine quotidienne dans la capitale – qui va encore s’accentuer avec la période estivale.

Pour ce faire, la mairie de Paris dit s’être inspirée de l’initiative de Damien Carême, l’édile écologiste de Grande-Synthe (Nord), qui a ouvert unilatéralement, sans le concours de l’Etat, un camp humanitaire de 1 500 places cet hiver.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Ce mardi, elle a annoncé sa volonté de créer un camp humanitaire dans la capitale pour accueillir les migrants.

Et tenter d’enrayer ainsi la création de camps sauvages, et leurs inlassables démantèlements, qui égrainent l’actualité parisienne depuis plus d’un an, ici au métro La Chapelle, au jardin d’Eole ou encore au métro Stalingrad.

Lors de sa conférence de presse, Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris, a expliqué que le futur camp, qui doit ouvrir dans le courant de l’été, répondra aux normes internationales de l’ONU, du HCR en l’occurrence, le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

avec R. L.
Un an après la première évacuation des réfugiés de La Chapelle, Anne Hidalgo a annoncé, ce mardi, l’ouverture imminente d’un camp humanitaire pour les migrants.

« Nous allons installer à Paris un campement humanitaire aux normes de l’ONU », a précisé la maire de Paris.

« Ce site sera plutôt dans le nord de Paris », a indiqué l’élu, qui a ajouté que le nom du lieu, qui appartiendra à la Ville, serait « annoncé dans les prochains jours ».

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters.

Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon.

Lire la suite sur www.boursorama.com…

« Nous allons installer un campement humanitaire aux normes de l’ONU à Paris face à l’urgence de la situation », a déclaré Anne Hidalgo, mardi, lors d’une conférence de presse où elle a notamment appelé l’Etat à davantage de mesures pour l’accueil des réfugiés.

L’édile souhaite créer ce camp humanitaire de réfugiés avec l’aide des associations, pour offrir « un accueil de jour », mais aussi « l’hébergement de personnes qui arrivent démunies » dans la capitale.

Ce camp devrait « ouvrir d’ici un mois, un mois et demi ».

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn