Algérie : 257 morts dans le crash d’un avion militaire

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

L’accident le plus meurtrier enregistré en Algérie jusqu’ici remontait à 2003 quand un Boeing-737 de la compagnie nationale Air Algérie s’était écrasé au décollage de Tamanrasset, à 2000 km au sud d’Alger, tuant 102 des 103 passagers et membres d’équipage.

En juillet 2014, un appareil affrété par Air Algérie et reliant Ouagadougou à Alger s’est écrasé au Mali (116 morts).

Le plus grave a eu lieu en février 2014 : 77 personnes – des militaires et des membres de leur familles – ont péri dans l’accident d’un Hercules C-130 qui s’est écrasé alors qu’il survolait le mont Fortas (quelque 500 km à l’est d’Alger).

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

Un avion militaire algérien de transport s’est écrasé ce mercredi en milieu de matinée peu après son décollage près de la base aérienne de Boufarik, à une trentaine de kilomètres d’Alger.

Selon un bilan diffusé par le ministère algérien de la Défense vers 13h, heure française, 257 personnes ont péri dans la catastrophe.

Les victimes sont les dix membres d’équipage et 247 passagers, « dont la plupart sont des personnels de l’Armée nationale populaire ainsi que des membres de leurs familles », précisent les autorités.

Lire la suite sur www.lci.fr…

Le 19 février 2003, un Iliouchine de fabrication russe de l’armée de l’air des Gardiens de la Révolution s’écrase à 35 km de Kerman (sud-est), faisant 275 morts.

Le 12 novembre 2001, un Airbus A300 assurant la liaison entre New York et Saint Domingue (République dominicaine) s’écrase sur le quartier résidentiel du Queens, quelques minutes après son décollage de l’aéroport John.

Le 23 septembre 1998, un MD-11 (McDonnell Douglas) de la compagnie Swissair reliant New York à Genève avec 229 personnes à bord, s’abîme en mer au large de Peggy’s Cove, au sud d’Halifax (Canada, Nouvelle-Ecosse), à la suite d’une panne électrique généralisée à bord.

Lire la suite sur www.rtbf.be…