Alger: nombreuses pancartes contre la France et Macron, accusés de soutenir Bouteflika

Une décision « saluée » quelques heures plus tard par le président français Emmanuel Macron qui a aussi appelé à « une transition d’une durée raisonnable ».

« Résistance à l’alternance désignée par la France », peut-on lire sur une grande banderole.

Certaines pancartes ironiques s’adressent directement au président français: « Macron, tu es trop petit pour l’Algérie d’aujourd’hui ».

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Des centaines de milliers de manifestants se sont rassemblés à Alger pour un 4e vendredi consécutif de manifestations contre le président Abdelaziz Bouteflika, le 15 mars.

Ces derniers brandissent des pancartes hostiles à la France, ex-puissance coloniale, et à son président, l’accusant de soutenir le maintien au pouvoir du chef de l’Etat algérien, ont constaté des journalistes de l’AFP.

• Des pancartes contre la France et Macron.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Oran, Constantine et Annaba, les 2e, 3e et 4e villes du pays ont également été le théâtre de mobilisations très importantes, comme la semaine dernière, selon des journalistes de médias locaux sur place.

A Alger, autour du carrefour de la Grande-Poste, bâtiment emblématique du coeur de la capitale, hommes, femmes et enfants ont arpenté dans une ambiance festive, avenues et rues, dont une grande partie était désertée par la police.

Seuls des heurts localisés ont été signalés près du centre d’Alger, entre la police et quelques centaines de jeunes lançant des pierres sur un cordon barrant une avenue menant à la présidence de la République.

Lire la suite sur actu.orange.fr…

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Lire la suite sur www.leparisien.fr…