Alexis Kohler, Roland-Garros, rachat de GitHub…, le résumé de l’actualité à 19 heures

La justice russe a condamné à douze ans de prison « à régime sévère », lundi 4 juin, le journaliste ukrainien Roman Souchtchenko, ancien correspondant à Paris de l’agence de presse UkrInform.

La Société générale s’est engagée à payer 250 millions d’euros pour échapper en France à un procès dans l’affaire de ses transactions avec le fonds souverain libyen.

La banque versera également 250 millions d’euros aux Etats-Unis, afin de mettre un terme aux poursuites qui l’y visent.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Alexis Kohler, le bras droit d’Emmanuel Macron, est visé par une plainte d’Anticor.

Pour la première fois de l’histoire de l’émission, c’est une fille qui a remporté le célèbre télé-crochet de TF1 il y a quelques jours.

Face aux autres candidats : Xam Hurricane, Raffi Arto et Yoann Casanova, coachés respectivement par Pascal Obispo, Florent Pagny et Mika, la jeune femme de 17 ans a récolté 55,3 % des suffrages.

Lire la suite sur www.public.fr…

Lire la suite sur www.lemainelibre.fr…

Au cœur du dossier : les liens étroits entre M. Kohler et l’armateur MSC, un groupe privé italo-suisse avec lequel l’Etat a mené une série de négociations ces dernières années, alors que le haut fonctionnaire occupait des postes-clés au ministère de l’économie.

Début mai, le site a dévoilé une information tenue soigneusement secrète jusqu’alors : Alexis Kohler est lié aux Aponte, la famille italienne fondatrice et toujours propriétaire de la société Mediterranean Shipping Company (MSC).

La mère d’Alexis Kohler est la cousine germaine de Rafaela Aponte, qui a cofondé MSC avec son mari, Gianluigi, en 1970.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Dans sa plainte consultée par l’AFP, Anticor reproche à M. Kohler d’avoir siégé comme représentant de l’Etat au conseil d’administration de STX France à partir de 2010 alors qu’il « ne pouvait ignorer qu’il existait un conflit d’intérêt », l’armateur MSC ayant été fondé et dirigé par les cousins de sa mère.

Anticor rappelle aussi que ce haut fonctionnaire quadragénaire a voulu à deux reprises rejoindre l’armateur après avoir été directeur adjoint de cabinet au ministère de l’Economie, entre 2012 et 2014 quand le poste était occupé par Pierre Moscovici et entre 2014 et 2016 quand Emmanuel Macron lui a succédé.

Mais en août 2016, quand Emmanuel Macron avait quitté Bercy, Alexis Kohler avait finalement obtenu le feu vert de la commission et rejoint MSC Croisières comme directeur financier.

Lire la suite sur www.lalibre.be…