Adieu Google Apps, bienvenue à la « G Suite »

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Sous ce nom ombrelle on retrouve tous les produits destinés aux professionnels : « la Google Cloud Platform, les applications de collaboration et de productivité (la G Suite), tous les outils et API de machine learning, les API de cartographie pour entreprise, de même que les téléphones et tablettes Android ainsi que les Chromebooks ».

L’objectif de ces changements est de montrer que Google s’adresse à tous, y compris aux professionnels, « du travailleur indépendant aux plus grandes entreprises mondiales », a précisé Diane Greene, vice-présidente senior en charge de Google Cloud sur le blog de l’entreprise.

Dans le même mouvement, le géant du Web réunit tous ses outils professionnels sous une même bannière : Google Cloud. Détails.

Lire la suite sur www.01net.com…

Dans Documents, la fonction Recherche existante a été elle-même rebaptisée Explorer : celle-ci permet de faire défiler rapidement et automatiquement les informations pertinentes en rapport avec le sujet d’un document, aussi bien des informations collectées sur le web, que celles trouvées dans les fichiers partagés stockés dans Drive.

Cette fonction, également basée sur l’apprentissage machine, est censée réduire le temps que les utilisateurs passent à chercher les fichiers dont ils ont besoin dans Drive. Cet article vous a plu? lemondeinformatique. fr distributique. com cio-online. com reseaux-telecoms.

Par ailleurs, la mise à jour de Calendar doit faciliter la planification des réunions et Google a ajouté une nouvelle fonction à Drive pour améliorer son utilisation en équipe.

Lire la suite sur www.lemondeinformatique.fr…

Les Google Apps ont vu le jour il y a 10 ans, pour proposer aux entreprises – en l’échange d’un abonnement mensuel – un service concurrent de la suite Microsoft Office avec notamment des logiciels de bureautique (Google Docs, Google Sheets, etc. ) mais également des logiciels de gestion comme l’Agenda, Gmail et même désormais Hangouts.

Ainsi, en plus des réponses intelligentes déjà intégrées à Gmail (et qui seraient utilisées par 10% des réponses envoyées depuis un smartphone), Google a fait évoluer Drive pour trouver plus facilement les fichiers les plus utiles depuis l’application Android, en étudiant attentivement les habitudes de l’utilisateur.

Pas d’inquiétude, le service change juste de nom et toutes les applications web de Google comme Gmail, Hangouts, Agenda, Drive, Docs, etc. sont désormais regroupées sous le nom G Suite.

Lire la suite sur www.frandroid.com…

La nouvelle bannière commune inclut Google Cloud Plateform, les Google Apps for Work (Gmail, Drive, Docs, Sheet, Slides, Calendar, Hangouts), désormais appelées G Suite, l’ensemble des outils et API de machine learning (apprentissage automatique) de la firme, les interfaces de programmation professionnelles de Maps ainsi que les terminaux Android et les Chromebooks.

Le géant de la recherche a profité de son événement Google Horizon, qui s’est tenu jeudi 29 septembre à San Francisco, pour confirmer la rumeur : les services cloud de l’entreprise se voient désormais réunis sous le nom Google Cloud.

Au revoir Google for Work, les services cloud du géant de la recherche sont désormais réunis sous l’appellation Google Cloud.

Lire la suite sur www.cnetfrance.fr…

Le groupe avait déjà annoncé l'extension en 2017 de Google Cloud Platform à plusieurs nouvelles régions d'implantation de data centers.

Sous cette ombrelle, on retrouve le cloud de Mountain View (Google Cloud Platform), sa suite de productivité (Google Apps for Work rebaptisée pour l'occasion G Suite), ses outils et APIs de machine learning, et ses APIs Google Maps pour entreprise.

Dans Google Docs par exemple, une nouvelle fonction baptisé Explore in Docs, fera remonter des contenus connexes (images ou documents) pour enrichir un texte en cours de rédaction.  Une possibilité équivalente est intégrée à Google Slides (donnant, aussi, accès à des préconisations en matière de gabarits).

Lire la suite sur www.journaldunet.com…

La semaine dernière, on apprenait que Google se préparait à réunir tous ses services cloud sous une seule appellation : “Google Cloud”.

Sont aussi intégrées les Google Apps for Work (Gmail, Docs, Sheet, Slides, Drive, Calendar, Hangouts) qui au passage ont droit également à un changement de nom : G Suite.

Cloud Computing : L’ensemble des services de Google cloud sont désormais réunis sous la marque ombrelle Google Cloud.

Lire la suite sur www.zdnet.fr…

Lire la suite sur www.linformaticien.com…

Cela inclut, à la volée, « la Google Cloud Platform, les applications de collaboration et de productivité — désormais baptisées G Suite —, tous les outils et API de machine learning, les API de cartographie pour entreprise, de même que les téléphones et tablettes Android ainsi que les Chromebooks ».

Sans grande surprise au regard des fuites dont nous nous sommes fait l’écho il y a une dizaine de jours, Google a annoncé, ce jeudi, le regroupement d’un large portefeuille de produits sous la bannière du Google Cloud.

Voilà, c’est officiel : tous les produits destinés aux professionnels au sein du catalogue de Google font désormais partie intégrante du nébuleux Google Cloud.

Lire la suite sur www.lesnumeriques.com…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn