A la Une: le Pentagone lève l'interdiction des transgenres de l'armée américaine

Lire la suite sur www.rfi.fr…

Les personnes transgenres pourront désormais servir ouvertement dans l’armée américaine et recevoir les soins médicaux appropriés de la part du système de santé militaire, a annoncé le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter.

Mais dès le 1er octobre 2016, les militaires déjà engagés nécessitant un traitement pour changer de sexe pourront l’obtenir des services de santé militaires, y compris une éventuelle intervention chirurgicale, selon le chef du Pentagone.

Sur 1,3 million de soldats, il y aurait entre 2.500 et 7.000 personnes transgenres, selon une étude de Rand Corporation citée par M. Carter.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, a annoncé aujourd’hui que les personnes transgenres ne seront plus interdites dans l’armée américaine, comme c’était le cas jusqu’à présent.

Cette nouveauté s’accompagne d’un accompagnement médical spécifique pour ces personnes : elles bénéficieront d’un traitement médical adapté, et pourront profiter des services de santé militaires si elles désirent changer de sexe, notamment des traitements et des opérations chirurgicales.

Cette question du traitement des personnes transgenres est très chargée politiquement.

Lire la suite sur www.valeursactuelles.com…

«Non seulement les homosexuels peuvent servir dans les forces armées depuis quelques années et cela grâce à Barak Obama, a rappelé Marie-Christine Bozon, mais depuis hier (jeudi) après un an d’étude du dossier, les transgenres, les transsexuels sont autorisés à servir ouvertement dans les forces armées.»

Pour l’animateur Guy Simard, la question est de savoir si les mœurs ont évolué suffisamment pour que les transgenres et transsexuels puissent ouvrer librement dans les différents corps d’armée sans subir toute forme a précisé que la définition arrivait après un an avait provoqué certain remous au sein du Pentagone.

Par exemple alors que le secrétaire Ashton Carter annonçait sa décision, le Pentagone livrait un rapport sur l’incident diplomatique avec l’Iran en janvier dernier quand 12 marins américains avaient été faits prisonniers par les Iraniens.»

Lire la suite sur www.985fm.ca…

«C’est la bonne chose à faire pour notre peuple et notre armée», a indiqué le ministre dans un communiqué, invoquant la nécessité de ne pas «laisser des barrières non liées aux qualifications» empêcher l’accès de bonnes recrues à l’armée.

Désormais, lorsqu’un médecin reconnaîtra qu’un changement d’identité sexuelle est «médicalement nécessaire» pour un militaire, l’armée fournira «les soins médicaux et le traitement» pour y parvenir, à partir du 1er octobre 2016, a précisé le Pentagone.

D’après le quotidien USA Today, le chef du Pentagone donnerait un an aux différentes composantes de l’armée américaine pour mettre en place de nouveaux usages en matière de recrutement, de logement et d’uniforme pour les transgenres.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Dans une décision historique, le Pentagone a levé jeudi l’interdiction pour les personnes ouvertement transgenres de s’engager dans l’armée américaine.

Ashton Carter a cité Boeing et Ford en exemple, en expliquant que plus du tiers des 500 plus grosses entreprises américaines offraient une assurance maladie couvrant les personnes transgenres.

La levée de cette interdiction, qui a notamment été décrétée pour favoriser le recrutement militaire, soulève l’ire de plusieurs républicains qui s’attaquent ouvertement à la reconnaissance des personnes transgenres.

Lire la suite sur ici.radio-canada.ca…

EGALITE – Ashton Carter a annoncé jeudi la levée de l’interdiction pour les transgenres d’intégrer le corps militaire américain…
Les personnes transgenres auront désormais le droit de servir dans l’armée américaine.

Le ministre américain de la Défense, Ashton Carter, a annoncé jeudi la levée de l’interdiction pour les
« C’est la bonne chose à faire pour notre peuple et notre armée », a-t-il indiqué dans un communiqué, invoquant la nécessité de ne pas « laisser des barrières non liées aux qualifications » empêcher l’accès de bonnes recrues à l’armée.

Lorsqu’un médecin reconnaîtra qu’un changement d’identité sexuelle est « médicalement nécessaire » pour un militaire, l’armée fournira « les soins médicaux et le traitement » pour y parvenir, à partir du 1er octobre 2016, a par ailleurs précisé le Pentagone.

Lire la suite sur fr.news.yahoo.com…

Les membres des forces armées ne pourront plus à priori exclure des candidats sous motif que leur apparence ne correspond pas au sexe affiché sur leur carte d’identité.

Pendant des décennies, les transgenres ont été considérés comme des personnes déviantes et auxquelles on ne pouvait pas faire confiance.

Le quotidien souligne que les candidats devraient être jugés uniquement sur leurs aptitudes physiques et leur état de santé.

Lire la suite sur www.radio-monaco.com…