24 Heures du Mans : pole position provisoire pour Alonso, Buemi et Nakajima

En début de séance à 22h ce mercredi 13 juin, Nakajima a signé le meilleur chrono en 3 min 17 sec 270/1000e, prenant une petite option pour la pole position samedi.

La Toyota N.8 a devancé l’autre Toyota, la N.7 pilotée par le Britannique Mike Conway, le Japonais Kamui Kobayashi et l’Argentin José Maria Lopez (3:17.377).

La plus rapide des non hybrides, la SMP Racing N.17 a bouclé son tour en 3 min 19 sec 483/1000e.

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

L’Espagnol Fernando Alonso, le Suisse Sébastien Buemi et le Japonais Kazuki Nakajima, au volant de la Toyota N.8, ont réalisé le meilleur temps de la première séance de qualifications des 24 Heures du Mans, mercredi soir.

La Toyota N.8 a devancé l’autre Toyota, la N.7 pilotée par le Britannique Mike Conway, le Japonais Kamui Kobayashi et l’Argentin José Maria Lopez (3:17.377).

La pole position sera attribuée au meilleur temps absolu des trois séances.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Fernando Alonso et son équipe Toyota, grandissimes favoris des 24 Heures du Mans samedi et dimanche, doivent s’imposer, l’un pour marquer l’histoire de son sport, l’autre pour rompre une malédiction.

Il entend faire de même lors de la classique mancelle, afin de se rapprocher de la Triple couronne du sport automobile (24 Heures du Mans, GP de Monaco et 500 Miles d’Indianapolis), que seul le Britannique Graham Hill est parvenu à s’adjuger.

Débarrassés des rivaux Audi et Porsche, « pour nous, c’est plus une course à perdre qu’autre chose », estime le Suisse Sébastien Buemi, qui pilotera la Toyota n°8 aux côtés d’Alonso et du Japonais Kazuki Nakajima.

Lire la suite sur www.eurosport.fr…