1.500 kilomètres en soutien aux migrants : des bénévoles lancent une « Marche de la solidarité »

Le défi est de taille : le trajet qui compte 60 étapes s’achèvera le 7 juillet à Calais.

Enfin, les bénévoles « feront une petite marche symbolique dans Londres, où des associations britanniques devraient se joindre à nous », précise au « Figaro » le président de l’Auberge des migrants, François Guennoc.

Interrogé au micro de Franceinfo ce lundi, le militant associatif estime qu' »il faut que les Français restent à l’écoute de la problématique migratoire, de ce qu’on fait, de ce que fait le gouvernement également ».

Lire la suite sur www.nouvelobs.com…

Une marche de solidarité part de Vintimille à la frontière franco-italienne.

Elle va traverser la France pour dénoncer les fermetures des frontières, le délit de solidarité et réclamer un meilleur accueil des migrants.

Chaque semaine, des dizaines de personnes tentent la dangereuse traversée du col de l’Échelle (dans les Alpes) ou de la vallée de la Roya (à la frontière franco-italienne) au péril de leur vie.

Lire la suite sur www.france24.com…

En Isère, au pays des hébergeurs de migrants

Pour mener tous ces combats, nous avions besoin d’une action d’envergure, pacifique, colorée et gaie.

Nous avons senti un vrai enthousiasme chez les associatifs qui nous ont soutenus tout au long de l’organisation.

F.G. : Tout au long des 1 600 kilomètres, nous traverserons 60 villes étapes où des relais associatifs comme le Secours catholique ou des plus petites organisations nous attendent et préparent l’hébergement et l’intendance.

Lire la suite sur www.la-croix.com…

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…